Serial Watcher | Juillet – Août 2021

Serial Watcher | Juillet – Août 2021

L’avis de Zina

Zoey’s Extraordinary Playlist | Saison 2
Créée par Austin Winsberg (2020
Avec Jane Levy, Skylar Astin, Alex Newell, John Clarence Stewart…
Série américaine – Annulée
Genre : Comédie musicale
Format : 13×42’
Chaîne d’origine : NBC (diffusée sur Warner tv)
Avis : J’avais eu un gros coup de cœur pour la 1ère saison de cette série feel good, drôle et touchante, et j’avais hâte de voir la suite, me demandant comment ils allaient gérer « l’après ». Alors disons-le tout de suite, cette 2nde saison n’est pas aussi réussie, elle n’est pas parvenue à me faire autant rire ni à autant m’émouvoir (je n’ai pas pleuré une seule fois !). Malgré tout, elle reste d’un excellent niveau et j’ai vraiment passé un très bon moment. On a même eu un épisode vraiment génial qui se déroulait dans le passé, c’était super de voir Zoey et Max à leurs débuts à SQRQpoint, d’apprendre comment ils sont devenus amis…
Il y a beaucoup de changements dans la vie des protagonistes : Zoey et sa famille doivent apprendre à gérer leur deuil, Joan s’en va (dommage !) et laisse les rênes de l’équipe à Zoey, Max et Mo s’associent, Tobin rencontre une fille… ! La ségrégation des Noirs aux US est abordée également.
En fait, la seule chose que je n’ai pas apprécié c’est la valse entre Max, Simon et Zoey, j’avais l’impression de retourner en arrière.
La fin de saison se termine sur une légère porte ouverte, avec un évènement étonnant qui arrive à Max (mais est-il vraiment justifié ?) mais à part ça j’ai tout de même trouvé la fin satisfaisante. Même si j’aurais adoré que la série continue, je ne serai pas trop frustrée si elle ne trouve pas de repreneur.


Mr. Robot | Saison 4
Créée par Sam Esmail (2015)
Avec Rami Malek, Christian Slater, Portia Doubleday, Carly Chaikin…
Série américaine – Terminée
Genre : Thriller
Format : 13×42’
Chaîne d’origine : USA Network (disponible sur Prime video)
Avis : Mais quelle fin !! Toujours aussi géniale, cette série m’a encore enchantée et totalement baladée avec notamment les derniers épisodes, totalement WTF. Elliot s’engage dans la dernière bataille avec Evil Corp, et sa Némésis Whiterose. En parallèle, c’est contre lui-même qu’il devra se battre, ses troubles mentaux, son asociabilité… et révéler ses traumas les plus profonds. Une saison intense et forte en émotions.
Cette série est un kiff total, même s’il faut un peu s’accrocher pour la suivre 🙂


Le doute | Mini-série
Créée par Marnie Dickens (2019)
Avec Julia Ormond, Ben Barnes, Sebastian Armesto, Jemima Rooper…
Série britannique – Terminée
Genre : Drama
Format : 6×55’
Chaine d’origine : BBC One (diffusée sur France 2)
Avis : J’ai regardé cette série un peu par hasard, sans vraiment savoir à quoi m’attendre et en ayant la surprise d’y retrouver 2 des acteurs de Grisha (et dans des rôles bien plus convaincants ^^) ainsi que la belle Julia Ormond, et j’ai vraiment beaucoup aimé !
On y suit l’histoire d’amour de Julia et Benjamin, séparés par une différence d’âge de 30 ans. Les enfants de celle-ci acceptent très mal cette histoire, ils sont persuadés que le jeune homme en veut à l’argent de leur mère. Ils ne peuvent envisager qu’il ait des sentiments sincères pour elle et vont tout faire pour les séparer. Et c’est bien évidement la question centrale du show : le fameux doute. Benjamin a parfois des comportements ambigus, mais les enfants de Julia sont tellement désagréables, qu’on peut comprendre qu’il ne résiste pas à les provoquer.
En parallèle, des flash-backs très flous sur Julia nous indique qu’elle aussi a peut-être des choses à cacher…
Les épisodes sont prenants, avec une très légère coloration de thriller, et se regardent rapidement (en même temps il n’y en a que 6 !), chacun s’arrêtant un peu plus particulièrement sur un des protagonistes. J’ai trouvé la fin parfaite, j’ai même versé une larmichette 😛


Biohackers | Saisons 1 & 2
Créée par Christian Ditter (2020)
Avec Luna Wedler, Jessica Schwarz, Benno Fürmann, Thomas Prenn…
Série allemande – Terminée
Genre : Thriller • SF
Format : 2 x (6×45’)
Chaîne d’origine : Netflix
Avis : Biohackers raconte l’histoire de Mia, une jeune étudiante en médecine, qui intègre le cours de la très réputée Dr Lorenz. On comprend rapidement que son intérêt n’est pas anodin et que la jeune fille cache bien des secrets. Elle va tout faire pour se rapprocher de la professeur et être embauchée sur les recherches génétiques qu’elle mène. La série pose beaucoup de question sur l’éthique scientifique, sur la manipulation des cellules et sur les personnes qui veulent jouer à dieu.
La saison 1 est vraiment très prenante, boostée par de multiples rebondissements. Le premier épisode nous plonge dans l’attaque d’un train, où l’on voit les passagers succomber à des malaises. Ce sera le fil rouge de la série. Que s’est-il passé et quand cela s’est-il passé ? ces questions nous tiennent en haleine jusqu’à la surprenante révélation.
La saison 2 est moins réussie, plus poussive, même si elle se laisse toujours regarder. On y retrouve une Mia qui a perdu la mémoire, 3 mois après les évènements de la saison 1. Elle va cette fois chercher à reconstituer le fil de ce qui s’est passé, et comment sa vie a pu autant changer de ce dont elle se souvient. Les thèmes de la manipulation génétique et de la recherche scientifique sont toujours au cœur de la série. Elle a en tout cas le mérite de répondre à toutes les questions.


Colony | Saison 3
Créée par Carlton Cuse (2016)
Avec Josh Holloway, Sarah Wayne Callies, Peter Jacobson, Tory Kittles…
Série américaine – Annulée
Genre : SF
Format : 13×42’
Chaîne d’origine : USA Network (disponible sur Netflix)
Avis : Mais qu’ils sont agaçant à annuler les séries sans leur offrir de fin digne de ce nom !! Je pensais que la saison 3 était la dernière, et c’est le cas… le problème c’est qu’elle se termine sur un gros cliffhanger et que rien n’est résolu !!
Nous retrouvons les Bowman alors qu’ils ont trouvé refuge dans une cabane isolée dans les bois après être parvenus à fuir Los Angeles. Ils sont toujours accompagnés de Snyder. Mais la paix ne va pas durer longtemps. L’Autorité Générale les as retrouvés et ils vont à nouveau devoir fuir, et tenter de retrouver la Résistance.
La famille très soudée dans la première partie de saison va se déliter peu à peu face aux évènements qu’ils vont devoir affronter. Quelques longueurs sont à déplorer mais en milieu de saison la série reprend un nouveau souffle alors que les Bowman intègrent la colonie de Seattle. Un nouveau paradigme commence à se dégager, et certaines révélations sont faites, notamment sur la raison de l’évasion extraterrestre. Dommage de s’arrêter là.


The White Lotus | Saison 1
Créée par Mike White (2021)
Avec Connie Britton, Alexandra Daddario, Steve Zahn, Jennifer Coolidge…
Série américaine – Officiellement renouvelée pour une saison 2
Genre : Drama
Format : 6×55’
Chaîne d’origine : HBO (disponible sur OCS)
Avis : Lorsque j’ai commencé à regarder White Lotus, j’espérais une série à la Downton Abbey ou The Halcyon… Malheureusement, on en est loin ! Je dis malheureusement, car je n’ai pas du tout aimé. Après un premier épisode accrocheur, qui insufflait du mystère, et une série plus décalée que ce que j’imaginais, j’ai vite déchanté. Les personnages sont plus exécrables les uns que les autres, à l’exception d’un ou deux, les intrigues ne sont pas intéressantes, je n’ai pas ri une seule fois, ou même souri (c’est présenté comme une comédie satirique) ; au contraire, les situations m’ont paru plutôt pathétiques. À partir du 3e épisode, j’ai commencé à regarder en diagonale. Je voulais tout de même savoir qui était le mort présenté dans le 1er épisode, avec l’espoir que la fin donnerait un sens à tout ça… ce ne fut pas le cas ! la fin est à l’image du show : décevante.
The white lotus a pourtant rencontré un grand succès. Annoncée au départ comme une mini-série, elle a finalement été renouvelée face à l’engouement rencontré. Ce qui, je l’avoue, me laisse perplexe !


Ils étaient dix | Mini-série
Créée par Bruno Dega et Jeanne Le Guillou (2020)
Avec Samuel Le Bihan, Guillaume de Tonquédec, Romane Bohringer, Marianne Denicourt…
Série française – Terminée
Genre : Thriller.
Format : 6×52’
Chaîne d’origine : M6 (disponible sur Salto)
Adapté du roman d’Agatha Christie
Avis : Normalement, j’adore les adaptations d’Agatha Christie, mais pour une fois je suis ressortie plutôt déçue de celle-ci. Pourtant, cela avait plutôt bien commencé, et je trouvais la mise en situation, sur cette île du diable, assez originale. Les épisodes sont partagés entre les actions du temps présents, où un mystérieux tueur décime un à un les clients d’un hôtel, et les flash-backs de leur passé où l’on découvre ce qui leur a valu cette inimité. Et pour certains, c’est vraiment horrible ce qu’ils ont commis.
Mais assez vite, j’ai trouvé qu’on tombait dans l’exagération. Trop de crises d’hystéries, trop « d’horreur », trop répétitif. La tension se dilue au fil des épisodes. De plus, j’ai deviné tout de suite qui était le tueur. Alors évidemment, je connaissais le truc, mais je pense vraiment que c’était facile.
Pour ce livre en particulier, je conseillerai plutôt la version de Sarah Phelps, And Then There Were None, excellente.

L’avis de June

The Chair | Mini-série
Créée par Amanda Peet & Annie Julia Wyman (2021)
Avec Sandra Oh, Jay Duplass, Bob Balaban,…
Série américaine – Terminée
Genre : Comédie.
Format : 6×30’
Chaîne d’origine : Netflix
Avis : L’archaïsme des universités américaines pourtant si mondialement réputées, portrait de femmes, romance avortée,…on n’a pas le temps dans cette série alors on est efficace et on brasse le tout en même temps ! Une fois qu’on a réussi à se sortir que « oui, Cristina Yang – pardon Sandra Oh – peut être autre chose que médecin », on arrive à entrer dans le vif du sujet. Son personnage, Ji-Yoon Kim est passionnée, attachante, heureusement parce que les autres le sont moins, on passe les obstacles à ses côtés : une mère célibataire d’origine coréenne, une fille adoptive mexicaine et un poste de première femme responsable d’un département de littérature à l’université. On ne s’ennuie pas, même si on a envie qu’elle mette une bonne claque à tout ce petit monde !


La Cuisinière de Castamar | Mini-série
Créée par Tatiana Rodriguez (2021)
Avec Michelle Jenner, Roberto Enriquez, Hugo Silva,…
Série espagnole – Terminée
Genre : Historique, Romance.
Format : 12×50’
Chaîne d’origine : Netflix
D’après le roman de Fernando J. Munez
Avis : Ah les séries espagnoles ! Quel délice ! Une série d’époque, en costumes, parsemée de duels verbaux ou d’épée : à l’ancienne et on adore ! On virevolte au gré des pièces dans une immense propriété espagnole, celle du duc de Castamar : des cuisines au sous-sol aux chambres à l’étage, aucun secret aucune manigance ne nous échappe ! Le scénario est classique : le riche qui s’éprend de la pauvre mais les péripéties donnent un rythme à cette série qui malmène tout de même l’image de la royauté espagnole. Une novella au XVIIIe siècle, entre trahison, complot, romance, vengeance et fourberies épiques !

 

banniere rendez-vous serial watcher

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
11
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x