Serial Watcher | Juillet- Août 2020

Serial Watcher | Juillet- Août 2020

L’avis de June

Snowpiercer | Saison 1
Créée par Josh Friedmann (2020)
Avec Jennifer Connelly, Daveed Diggs, Katie McGuinness, Mickey Smuner,…
Série américaine – En cours
Genre : Drame
Format : 10×51′
D’après la bande-dessinée française Le Transperceneige de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette (1982), déjà adapté en long métrage (2013).
Avis : Une claque ! La bande-annonce m’avait déjà bien alléchée… quel pur délice (pour les sensations bien sûr, parce qu’à certains moments, je plissais bien les yeux quand même !). La Terre est gelée. Quelques chanceux ont pu obtenir le précieux ticket pour monter à bord du Snowpiercer, ce train en perpétuel mouvement composé de 1001 wagons qui fait le tour de la Terre. 7 ans après son départ, la lutte des classes fait rage et le premier meurtre va mettre le feu aux poudres… Un peu longuet sur le début, on sent vite que la résolution du meurtre n’est pas le centre du sujet et qu’elle ne sert qu’à révéler des problèmes bien plus préoccupants. Les personnages sont costauds dans tous les sens du terme, aux caractères opposés et tranchants. C’est net, clair, précis, sans détour et ça dépote ! Il paraît que c’est quand même largement moins bien que le film. Je vais donc m’empresser d’aller le regarder !


Cursed, la Rebelle | Saison 1
Créée par Franck Miller et Tom Wheeler (2020)
Avec Katherine Langford, Devon Terrell, Gustaf Skarsgard…
Série américaine – En cours
Genre : Drame, Fantastique
Format : 10×55′
Avis : Annoncée comme une relecture de la légende arthurienne, cela n’en est pourtant pas son principal atout. On vit l’aventure à travers les yeux de la jeune Nimue, membre de la communauté Faë persécutée par les puissants et chrétiens Paladins rouges. En quête d’indépendance, de reconnaissance et d’identité, elle se voit confier par sa mère mourante suite à une attaque de leur village, une épée très ancienne aux pouvoirs obscurs qu’elle doit apporter à Merlin. Oui, vous l’aurez compris : c’est la future et tragique Dame du Lac qui porte Excalibur. Elle fait la rencontre d’un jeune mercenaire – je vous le donne dans le mille – Arthur et ils font front aux différents obstacles et révélations qui se présentent à eux. Honnêtement, les noms arthuriens m’ont perdu, à trop chercher le lien avec la légende. Une fois cela dépassé, c’est une série captivante aux charmes graphiques. Mention spéciale pour l’acteur de Merlin, déjà apprécié dans Viking. 


Sweet Magnolia | Saison 1
Créée par Sheryl J. Anderson (2020)
Avec JoAnna Garcia, Brooke Elliott, Heather Headley,…
Série américaine – En cours
Genre : Drame, Romance.
Format : 10×50′
D’après la série de livres du même nom de Sherryl Woods.
Avis : « So sweet ! » est le seul commentaire qui me vient. Relations de voisinage, divorce, famille, amies, petites histoires… Quoi, vous pensez à Desperate Housewives ? J’y ai pensé aussi tout le long, mais c’était quand même bien agréable et un peu moins macho à mon goût. Sauf quand mon cerveau ne voulait pas imprimer que ce n’est pas Amy Adams qui joue ! Bref, 3 femmes, Caroline du Sud, amies de lycée qui affrontent les drames de la vie ensemble, entre divorce, tromperie, rébellion d’enfants, questionnement professionnel et voisins envahissants.


Les demoiselles du téléphone | Saisons 1 à 5
Créée par Ramon Campos (2017)
Avec Blanca Suarez, Ana Fernandez, Maggie Civantos, Nadia de Santiago,…
Série américaine – Terminée
Genre : Drame
Format : 42×46′
Avis : Tellement attendue, tellement adorée…jusqu’à la scène finale (mais chuuuut !) ! Les décors, la langue espagnole (oui, je regarde en VO), les costumes, le maquillage et cette fougue qui animent les personnages… j’ai retrouvé tout ce qui m’a fait regarder et continuer cette série. Si la première saison m’avait laissé perplexe avec une intrigue où tout était couru d’avance, son final et la saison 2 m’avaient encouragée à persévérer. Je ne le regrette pas, cette saison était le clou du spectacle, même si on se dit souvent que c’est bon, elles en ont assez bavé là, non ?!


Quicksand | Saison 1
Créée par Pontus Edgren (2019)
Avec Hanna Ardehn, Felix Sandman, William Spetz,…
Série suédoise – Terminée
Genre : Drame
Format : 6×41′
D’après le roman Rien de plus grand de Malin Persson Giolito.
Avis : Quicksand est le genre de série où, à la fin du premier épisode, tu te dis « c’est quoi ce truc? ». Tu poursuis, on ne sait jamais. Tu persévères, pour savoir la fin. Et finalement, tu te dis que t’aurais dû arrêter. Surtout si c’est pour détourner la tête un nombre incalculable de fois tellement certaines scènes et certains sentiments/faits évoqués sont insoutenables. Tout comme son sujet : Maja Norberg, 18 ans, est accusée de meurtre après une fusillade dans son école. De l’avancé du procès à sa vie en détention provisoire en passant par les flash-back qui nous permettent de comprendre le comment du pourquoi, on évolue à ses côtés, dans sa relation toxique avec Sebastian. Sables mouvants, si on traduit le titre, comme la situation de Maja et comme le sentiment que l’on a en regardant cette série.

L’avis de Zina

ABC Murders | Mini-série
Créée par Sarah Phelps (2018)
Avec John Malkovich, Rupert Grint, Eamon Farren, Shirley Henderson…
Série britannique – Terminée
Genre : Policier
Format : 4×45’
D’après le roman éponyme d’Agatha Christie
Avis : Comme d’habitude j’ai passé un très bon moment devant cette adaptation. Lorsque le célèbre détective Belge se met à recevoir de drôles de lettres, provocantes et moqueuses, signées d’un mystérieux ABC, Poirot comprend que des morts vont bientôt suivre.
Le ton est ici sombre et dramatique. Nous avons un Poirot vieillissant, loin de sa gloire d’antan, moqué et en proie aux tourments d’un sombre passé, avant qu’il émigre en Angleterre. Outre Poirot, nous suivons divers personnages qui ont tous une part d’ombre : maladie, maltraitance, prostitution…


Suits | Saison 9
Créée par Aaron Korsh (2011)
Avec Gabriel Macht, Sarah Rafferty, Rick Hoffman…
Série américaine – Terminée
Genre : Judiciaire
Format : 10×42’
Avis : J’ai été plutôt déçue par cette dernière saison. Malgré quelques moments émouvants ou drôles, et les apparitions de Mike, leurs sempiternelles gueguerres et crêpage de chignon étaient vraiment fatigant. Pour moi ce fut la moins bonne saison depuis le début, et c’est sans regret que je l’ai quittée.
Les personnages ont rarement su me toucher, à part Katrina, parfaite de bout en bout. Malgré toutes ses casseroles, qui devraient nous pousser à éprouver de l’empathie pour elle, ils n’ont jamais réussi à rendre le personnage de Samantha sympathique. Et pas une fois ils n’expliquent pourquoi Faye déteste autant Harvey (parce qu’à ce point-là tu te dis que c’est au moins personnel !).


City of Angels – Penny Dreadful | Saison 1
Créée par John Logan (2020)
Avec Natalie Dormer, Daniel Zovatto, Adriana Barraza, Jessica Garza…
Série américaine –
Genre : Fantastique • Historique
Format : 10×60’
Avis : Autant le dire tout de suite, cette série n’a rien à voir avec son ainée. Continent, époque, style, oubliez tout ce que vous croyez savoir ! Pour rappel, les Penny dreadful étaient au 19e siècle des histoires à sensation vendues 1 penny (d’où le nom), c’est donc dans cet esprit une nouvelle histoire totalement indépendante qui nous est proposée ici.
Nous sommes cette fois en 1938 à Los Angeles, à la veille de la 2nde GM. Nous suivons les membres de la famille Vega : Raul, qui se bat contre le projet d’autoroute qui menace de détruire leur quartier, Tiago, premier « chicano » à rejoindre les rangs de la police de LA, Mateo, lui admire Fly Rico, le chef du gang local et rêve de rejoindre ses rangs, Josefina, la plus jeune des enfants cherche simplement à trouver sa place, tandis que leur mère, Maria, employée de maison pour une riche famille Blanche, tente de garder sa famille unie.
Le fantastique est assez peu présent, et loin de la manière ostentatoire de Penny Dreadful. Maria est une fervente croyante et elle voue un culte à la Santa Muerte. Ce sont les apparitions de cette dernière, mais surtout de sa sœur, qui œuvre à lui apporter un charnier d’âmes, qui l’intègre à la série par petites touches.
City of Angels – Penny Dreadful aborde des thèmes aussi divers que les croyances païennes, la montée du nazisme, le racisme, la corruption (j’ai pensé à James Ellroy !), la famille, l’intégration sociale, les prédicateurs évangélistes, le combat du bien et du mal… Riche, élégant, ce « film » noir avec son esthétique léchée m’a en plus ravie les mirettes de scènes de danses endiablées. Une très bonne combinaison donc pour moi que cette nouvelle mouture. Je ne sais pas si une suite est prévue, mais la saison 1 peut tout à fait se suffire à elle-même.


Crimes of Passion | Mini-série
Créée par Svensk Filmindustri (2014)
Avec Tuva Novotny, Ola Rapace et Linus Wahlgren…
Série suédoise – Terminée
Genre : Policier • Historique
Format : 6×90’
D’après les romans de Maria Lang
Avis : J’ai beaucoup aimé cette série que, si vous aimez Les petits meurtres d’Agatha Christie ou les Miss Marple et Hercule Poirot, je vous recommande chaudement. On est tout à fait dans le même esprit.
Nous sommes ici dans les années 50 en Suède, et les rôles d’enquêteurs sont tenus par le commissaire Christer Wijk et Puck Ekstedt, une étudiante en littérature, passionnée par les personnages de tueurs. Puck, qui est l’héroïne, m’a vraiment fait penser à Miss Marple : toujours à se mêler de tout et à se retrouver sur les lieux d’un crime ! Mais pas si souvent tout de même car les 6 épisodes s’étalent sur plusieurs années. Le 3e personnage principal est tenu par Einar, le meilleur ami de Christer et le petit ami de Puck. Tout 3 entretiennent une relation assez bizarre car il y a toujours un espèce de jeu de séduction entre Chrsiter et Puck. Il y a aussi quelques réflexions sympas sur la place de la femme à l’époque car Puck n’est pas vraiment conventionnelle et n’est pas du genre à arrêter de faire ce qu’il lui plait et à devenir une gentille femme au foyer obéissante après son mariage comme c’était les conventions. J’ai vraiment passé un bon moment avec ces 6 épisodes et je regrette qu’il n’y en ait pas eu plus !


Zoey’s extraordinary playlist | Saison 1
Créée par Austin Winsberg (2020)
Avec Jane Levy, Skylar Astin, Alex Newell, Mary Steenburgen…
Série américaine – En cours
Genre : Comédie dramatique • Musical
Format : 12×42’
Avis : Coup de cœur pour cette série attachante, drôle et pop ! Une série qui aura su me faire rire et pleurer dans le même épisode ! Nous suivons Zoey qui, après un passage mouvementé dans une machine IRM, en ressortira avec la capacité d’entendre les sentiments de son entourage en chansons. Des Beatles à Tears for fears, des Platters à Myley Cirus, en passant par REM et Bon Jovi, le répertoire musicale de Zoey’s extraordinary playlist est riche. La façon dont ces interludes musicaux s’insèrent dans l’intrigue est vraiment très réussie. Je n’ai pas toujours été convaincue par les chorés en revanche.
Zoey est programmeuse informatique dans une start-up, secrètement amoureuse du communicant de sa boîte, mais surtout, son père est atteint d’une maladie neurologique dégénérative. Le show est aussi drôle que touchant. Zoey est profondément gentille, et a à cœur d’aider les gens de son entourage à surmonter leurs chagrins, même quand elle pense qu’elle ne devrait pas s’en mêler. Visuellement c’est à l’image du show : très coloré.
Plus profonde qu’elle peut en avoir l’air au premier abord, Zoey’s extraordinary playlist parle aussi de courage face à la maladie, d’amitié, d’acceptation. Et elle le fait de manière juste et sans pathos. Je suis vraiment ravie qu’elle ait été renouvellée, et j’espère que la saison 2 sera aussi réussie, surtout que l’arc principal se clos ici.
Une série feel-good à dévorer sans modération !


Perry Mason | Saison 1
Créée par Rolin Jones et Ron Fitzgerald (2020)
Avec Matthew Rhys, Chris Chalk, John Lithgow, Shea Whigham…
Série américaine – En cours
Genre : Policier • Historique
Format : 8×52’
D’après les romans d’Erle Stanley Gardner
Avis : J’aimais beaucoup la série judiciaire Perry Mason quand j’étais jeune, et cette seule chose aurait suffi à me faire regarder ce reboot. Mais si en plus il est avec l’excellent Matthew Rhys… Et je ne suis pas du tout déçue, même si la version de 2020 a peu de choses à voir avec la série de 1985 ! Déjà, Perry Mason n’y est pas (encore) avocat. Le format également, diffère. Fini, le rythme d’une enquête par épisode, celle-ci durera toute la saison. Le ton enfin, le Perry Mason nouveau est un polar noir légèrement poisseux. Ce qui n’est pas pour me déplaire évidemment 😉
Surtout qu’on est dans les années 30, et même s’il n’y a pas Bogart, j’adore ce style ! Les thèmes abordés puisent dans l’époque : ségrégation raciale, corruption policière, prédicateur religieux (coucou City of Angels !), place de la femme.
Je serai au rendez-vous pour la saison 2 🙂

Séries abandonnées

Proven innocent, saison 1 épisode 5. Pourtant, c’est tout à fait le genre de série judiciaire que j’aurais dû apprécier, mais je n’ai pas aimé le personnage principal autour de qui la série tourne. Alors qu’elle aurait dû emmener l’empathie du téléspectateur (elle a été injustement emprisonnée pour meurtre et se bat maintenant pour défendre les victimes de condamnations injustifiées) elle est assez peu sympathique. Je l’ai trouvée égocentrique, elle ramène toujours tout à elle et à son histoire. Et l’’émission de radio que produit son cabinet d’avocats, c’était franchement too much. J’étais malgré tout curieuse de connaître le fin mot de l’histoire qui l’avait fait condamner mais au bout de 5 épisodes cela n’avançait pas, j’ai laissé tomber.

The Mallorca Files, saison 1 épisode 6. Pourtant c’est typiquement le genre de série que j’apprécie normalement : une série policière avec un duo d’enquêteurs antagoniste, mais je ne sais pas, cette fois la sauce n’a pas pris. J’ai pourtant bien aimé les 3 premiers épisodes, mais les 3 suivants m’ont plutôt ennuyée.

banniere rendez-vous serial watcher

Author

Les pipelettes en parlent
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
6
0
Un p'tit commentaire, m'sieur dame ? :)x
()
x