Unlocking the Air / Ursula K. Le Guin

Unlocking the Air / Ursula K. Le Guin

couverture du recueil de nouvelles Unlocking the air de Ursula K. Le Guin

Si vous comparez l’œuvre d’Ursula K. Le Guin à une montagne, accueillante, dont les sommets sont ses romans, découvrir un recueil de nouvelles, inédites en français, c’est comme si un vagabond vous confiait un soir au coin du feu : « J’ai trouvé un col qui ouvre un nouveau passage ». Dès lors, l’apprenti alpiniste n’a plus qu’à monter une équipe prête à se lancer à l’assaut de cette nouveauté.
Voici dix-huit nouvelles à gravir : le chemin est balisé, avec de la science-fiction, de l’imaginaire, des fictions spéculatives, de la fantasy, la palette imaginative qu’Ursula K. Le Guin a développé au long de sa vie et de son œuvre.

Avis : C’est avec une grande impatience que j’ai commencé ce recueil de nouvelles de cette autrice si talentueuse qu’était Ursula K. Le Guin. J’avais tellement aimé The dispossessed que j’attendais énormément de Unlocking the Air. Et j’ai été ravie.

Mis à part l’attention intense que requiert la lecture de ces nouvelles, tout m’a plu. En effet, l’autrice nous pousse à revoir nos biais, nos habitudes et ce que l’on prend pour acquis. Tout est tellement différent dans ces textes : les villes peuvent se mouvoir, les sensations sont abordées du point de vu de chacun, y compris de celui du simple d’esprit. Il faut s’accrocher, et pour ma part, souvent relire les phrases ; des conceptions telles que « des clés [qui] déverrouillent l’air » ne sont pas usuelles. Mais les fans de science-fiction et de poésie n’en seront sans doute pas chagrinés plus que ça.

Et de toute façon, dans Unlocking the Air, il y en a pour tous les goûts : anthropologie de famille suburbaine, politique familiale, ville qui se déplace, vision, fantômes, marche contre les dictatures…

Sans perdre une once de son féminisme (les conditions de la femme, l’IVG… sont des thèmes souvent abordés), de son ouverture sur le monde (les étrangers, les personnes handicapées mentales, les homosexuels…) ni de sa poésie au service de la déconstruction de la violence de notre monde, Ursula K. Le Guin raconte sa vision de l’Amérique.

C’est bouleversant.
C’est triste.
C’est gai.
C’est vibrant.
C’est un appel à la lutte contre l’uniformité.

Si je devais donner un conseil avant de lire ce recueil, ce serait de ne pas lire toutes les nouvelles à la suite, comme je l’ai fait. Mais de picorer. Pour ne pas être submergé de violence. Pour apprécier chaque mot et chaque nouvelle idée. Pour faire siens, ces idéaux.

Bref, Unlocking the Air est du grand art à savourer et à partager.

Roman publié aux éditions ActuSF (Perles d’épices) – Traduit par Hermine Hémon et Erwan Devos

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
2
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x