Serial watcher | Septembre – Octobre 2021

Serial watcher | Septembre – Octobre 2021

L’avis de Zina

Love 101 | Saison 2
Créée par Meriç Acemi
Avec Kubilay Aka, Pınar Deniz, Mert Yazicioglu, Alina Boz…
Série turque – Terminée
Genre : Drama •Comédie romantique
Format : 8×45’
Chaîne d’origine : Netflix
Avis : Mais que je suis déçue !!! Attention, je vais un peu spoiler sur la fin !
J’avais eu un coup de cœur pour la première saison de cette série fraîche, drôle et touchante, malheureusement je n’ai pas trouvé cette suite à la hauteur. Là où nous avions un peu de romance, mais surtout beaucoup de questions sociétales sur la Turquie des années 90, ici c’est l’inverse : il n’est quasiment question que de romance. Alors ok, la nouvelle histoire sur Osman et Elif est mignonne, mais franchement est-ce qu’il y avait besoin d’en faire des caisses comme ça ?! Les premiers épisodes s’intéressent également à la suite de l’histoire de Burcu et Kemal, maintenant qu’ils savent qu’ils ont été manipulés, et c’est pareil, c’est d’un lourd… J’ai même trouvé Burcu assez insupportable.
Même les manigances du groupe font pâle figure dans cette suite. Ils ont cette fois pour projet de faire virer le proviseur Necdet qui a lui-même renvoyé Isik (la perle du groupe) afin que cette décision soit invalidée. Mais leurs manipulations manquent de souffle, et on passe tellement de temps à s’intéresser à leurs romances que finalement cet arc est secondaire.
Pareil pour les flash-forward de la première saison, où l’on retrouvait Isik adulte, insinuant qu’un drame s’était produit, avec de mystérieuses images d’un homme emprisonné. Bizarrement, il n’en n’est plus du tout question ici ! Cet arc a été totalement oblitéré, et il n’y a que très peu de ces interludes du futur cette fois. On ne les retrouve qu’à la fin de la série, quand ils se retrouvent tous dans la maison de Sinan. Je n’ai pas accroché aux acteurs choisis pour les incarner adultes. Ils ne leurs ressemblent pas du tout (ils auraient mieux fait de prendre les mêmes et de les grimer un peu pour qu’ils paraissent plus vieux) et ils ne véhiculent aucune émotion au contraire des jeunes. J’ai également trouvé la fin accordée au lycée très niaise. En plus, alors que la saison 1 se voulait féministe, on peut m’expliquer pourquoi c’est Kemal le directeur et pas Burcu, ce qui aurait été par ailleurs beaucoup plus logique ?!
La seule ligne qui est vraiment réussie, c’est celle de Sinan. Ce qui lui arrive est vraiment triste et dur, j’en ai même eu les larmes aux yeux. Et sa romance avec Isik, est la seule qui soit bien traitée, sans lourdeur.


H24, 24 heures dans la vie d’une femme | Mini-série documentaire
Créée par Nathalie Masduraud et Valérie Urréa (2021)
Avec Diane Kruger, Souheila Yacoub, Elina Löwensohn, Céleste Brunnquell…
Série française / allemande
Genre : Drame
Format : 25×5’
Chaîne d’origine : Arte
Avis : 24 épisodes, 24 autrices, 24 actrices, 24 faits réels. H24, cette excellente nouvelle série d’Arte rend compte du panel des violences quotidiennes faites aux femmes : harcèlement, sexisme, violence conjugale, féminicide… Des épisodes courts et percutants, où dans un monologue, une femme dévoile son histoire, notre histoire. C’est puissant, impactant, violent. Du drame le plus ordinaire au plus fatal. On ne peut rester insensible à ces voix, qui content malheureusement une histoire universelle. Tous les épisodes ne sont d’ailleurs pas en français. Incisif.
À voir absolument.

Il nous faut cet instinct, quand c’est une femme qui crie, de lui venir en soutien, qu’elle soit transgenre ou cis.


 

L’avis de June

Jaguar | Saison 1
Créée par Ramon Campos et Gema R. Neira.
Avec Blanca Suarez, Ivan Marcos, Francesc Garrido, Adrian Lastra…
Série espagnole – En cours
Genre : Historique
Format : 6×45′
Chaîne d’origine : Netflix
Avis : Encore une série espagnole accrocheuse ! Quelques incohérences et des jeux d’acteurs qui manquent parfois de crédibilité (où est passé notre Lidia Aguila !) et des scènes d’horreur dont on se passerait bien (en même temps, c’est inévitable vu le sujet!). Le pitch est vu et revu avec un coup de jeune : des témoins de près ou de loin de l’Holocauste qui veulent venger les leurs en traquant des Nazis réfugiés en Espagne. On se demande tout le long le lien entre l’histoire et le nom. La fin annonce une saison 2 très prometteuse, le dernier épisode étant salvateur pour une série un peu longuette.

Author

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
6
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x