Love 101 | Saison 1

Love 101 | Saison 1

Synopsis : Après avoir mis leur lycée à feu et à sang, Eda, Osman, Sinan et Kerem réalisent que seule Burcu, une jeune prof à l’écoute, pourrait encore les sauver de l’expulsion.

Créée par Meriç Acemi (2020)
Avec Alina Boz, Selahattin Paşalı, Mert Yazıcıoğlu, Kubilay Aka
Série Turque – En cours
Genre : Drama
Format : 8×35’

Avis : Petit coup de cœur pour cette série drôle et émouvante ! Entre teen drama, comédie romantique et feel good, j’ai dévoré d’une traite les 8 épisodes qui composent la première saison de Love 101. Tenue en haleine par les tribulations de la bande, j’étais incapable de m’arrêter !

Love 101, c’est l’histoire de 4 ados à problèmes, toujours à la limite de se faire virer de leur lycée d’Istanbul. 4 moutons noirs, chacun dans leur genre. Seulement voilà, la seule prof qui croit encore en eux, le dernier rempart qui empêche le directeur de l’établissement de céder à la haine qu’il leur porte, est sur le point d’être mutée ailleurs. Kerem, Eda, Osman et Sinan décident alors de s’allier pour la faire tomber amoureuse du nouveau prof de sport, espérant qu’ainsi elle annulera sa demande de transfert. Pour cela, ils requièrent l’aide d’une experte en la matière : la douce et terriblement romantique Izik.

Dit comme ça, ça à l’air d’un teen show lambda et pourtant Love 101 se révèle étonnamment profond et surtout terriblement émouvant. Ces 5 jeunes, c’est un direct au cœur. Ils sont terriblement attachants, touchants, et je me suis surprise plus d’une fois à avoir les larmes aux yeux. Kerem, Eda, Osman et Sinan ont chacun des vies très différentes, et des problèmes personnels expliquant leur comportement anticonformiste et rebelle, voire autodestructeur. Au milieu, Isik est la gentille fille, bonne élève, désireuse de plaire et de s’intégrer, et surtout qui a foi dans le jugement des adultes. La fréquentation de ses nouveaux amis va lui prouver que tout dans la vie, n’est pas toujours aussi simple.

Love 101 c’est bien sûr avant tout une histoire d’amitié. Ses 5 jeunes qui ne fréquentaient pas les mêmes cercles jusqu’ici vont se retrouver liés par un objectif commun, puis faire front ensemble face à l’adversité. Chacun va ressortir grandi, et plus fort, de la fréquentation des autres. Ou pas… car des flash-forwards d’Izik, 20 ans plus tard, nous apprennent que tout ne s’est peut-être pas forcément bien terminé pour eux…

Il y est aussi beaucoup question de réussite sociale, et de la pression imposée par la société, notamment sur les femmes. Ainsi, la série utilise le prisme de la représentation et la place de la femme dans la société turque des années 90 pour transmettre quelques valeurs féministes. Les parents d’Eda considère que pour réussir sa vie, leur fille doit faire un bon mariage. Qu’irait-elle faire d’une carrière ?! Surtout qu’elle a la chance d’être très jolie. Il ne faudrait pas qu’elle gâche son potentiel… De même, Burcu, leur professeure, est embourbée dans le modèle traditionaliste de ses parents. Et cette femme pourtant intelligente et sensible va devoir aller chercher loin en elle pour se convaincre qu’elle mérite mieux qu’un homme qui ne la respecterait pas en tant que personne.

J’ai aimé les idées de tolérance et d’ouverture qui veulent être transmises ici. À travers cette bande d’inadaptés placé dans l’un des cadres les plus figés qui soient, le lycée, la réalisatrice rappelle que les cadres justement, ne sont pas forcément bons pour tout le monde, et qu’on peut être une « bonne personne » même lorsqu’on n’entre pas dedans. Que les apparences ne font pas tout, et qu’il faut parfois creuser sous la surface pour voir la vérité. La série veut redonner confiance, en soi-même et en les autres. Lutter contre les schémas, apprendre à s’accepter, et accepter d’être soi-même.

La bande originale est très bien choisie, entre tubes pop-rock et musique traditionnelle turque. Dynamique et vivante, elle donne du peps au show, mais aussi accompagne merveilleusement certaines scènes (comme la scène de la grande bagarre par exemple).

Alors bien sûr, Love 101 n’est pas exempte de défauts. Malgré le joli message, le fait par exemple que les 4 ados, et pas seulement 1 ou 2, aient des histoires personnelles (et souvent parentales) compliquées justifiant leur comportement est assez cliché. Cela casse un peu le dessein d’indépendance et de liberté que le show veut offrir. Les (oui, parce qu’il y en a plusieurs) romances également, sont très attendues et manquent parfois un peu de subtilité dans la manière dont elles sont amenées, même si elles restent mignonnes.

Mais il n’empêche que j’ai passé un excellent moment avec Love 101. La série m’a fait rire plus d’une fois et a su m’émouvoir grâce à ses personnages. J’espère qu’elle sera renouvelée, et qu’elle saura conserver la même fraîcheur.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
9
0
Un p'tit commentaire, m'sieur dame ? :)x
()
x