Le seigneur sans royaume / Audrey Aragnou

Le seigneur sans royaume / Audrey Aragnou

Couverture du tome 1 des Chroniques de Grandhay, Le Seigneur sans royaume, d'Audrey Aragnou

Les Chroniques de Garandhay, Tome 1

Deux mondes sont sur le point de s’affronter : l’Empire de Garandhay et la Terre. Un ordre, les Cruciens, dirige Garandhay de façon incompréhensible aux yeux des peuples qu’il devrait protéger. Quand le Maître, ancien Empereur emprisonné, cherche à reconquérir le pouvoir, la guerre devient inévitable.
Se dresseront devant lui : un chat qui traverse les réfrigérateurs pour boire le lait de ses hôtes) ; Fabrice, écrivain qui a décidé le terminer le récit de son enfance ; des seigneurs protecteurs, prêts à se sacrifier pour l’Empire. Le Fou est quant à lui en quête d’une tour devant lui donner le pouvoir nécessaire pour s’opposer au Maître.
Bienvenue dans l’Empire, où des géographes promènent des chrysanthèmes pour les planter à la juste place, où des hommes-aigles se battent pour trouver leur liberté et où dans la cité des vampires danse une humaine dont le désir le plus cher est de se rendre sur la lune.

Avis : Quel beau début d’une saga poétique, absurde et grandiose. On y découvre d’un côté du miroir : la Terre, avec Fabrice et Jessica, un frère et une soeur ; et de l’autre côté : le royaume de Garandhay, où Le Fou et Ganoë, (un elfe de la forêt qui pleure) sont sur les chemins à la recherche de la tour de sang.

Il va y avoir un sacré grabuge au royaume car le Maître est sorti de sa prison, aidé de son pingouin et de tous ceux qu’il va contraindre à lui prêter allégeance… Et malheureusement, la Terre risque d’en pâtir également. C’est sur les épaules de Fabrice que tout semble reposer, car c’est lui qui avait inventé et écrit des chapitres sur Garandhay quand il était enfant. Cette porosité entre les deux univers, est-elle liée à son passé ? Jessica peut-elle l’aider ? Et qui sont ces elfes fous qui habitent notre planète mais ne s’y acclimatent pas bien ? Comment vont les 7 seigneurs protecteurs de l’Empire ? Qui sont les hommes qui suivent Fabrice, mais aussi surveillent son ami Pierrick ou le vieux Berger ?

La brillante autrice de ce premier tome des Chroniques de Garandhay parvient à rendre son récit (pourtant complexe, parfois loufoque et souvent poétique) passionnant. Audrey Aragnou m’a emportée dans son tourbillon de rebondissements, de personnages fous (mais le sont-ils vraiment ?) et de situations rocambolesques. Elle a créé un univers fascinant avec des noms de lieux qui laissent rêveurs : Terres du néant, portes magiques, contrée de la lumière noire, plaine de la rivière enflammée, bois sans soif… et des personnages enchanteurs : fantôme, pirates des neiges, cruciens, glumitts, vampires, monstre de la baignoire…

Le maître est un horrible personnage qui veut devenir « calife » à la place des 7 seigneurs qui gouvernent le plus justement possible avec l’aide des cruciens. Il est prêt à toutes les bassesses et les crimes pour avoir du pouvoir.
J’aime particulièrement que l’on passe d’un monde à l’autre avec des traditions, des différences propres à chacun. Et l’autrice parvient à semer le doute sur la véracité de ces passages. Ne serait-ce pas un problème mental ? Une rêverie ? Une façon intelligemment détournée d’aborder nos erreurs humaines pour nous y faire réfléchir ?

Et comme Audrey Aragnou n’est pas qu’autrice, j’ai eu droit à la recette du meilleur cheesecake du monde… pas encore testé contrairement à ce premier tome. Mais si c’est, ne serait ce que moitié aussi bien, je vais me régaler!!!

Roman paru au collectif Hydralune

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x