Les souvenirs de la glace / Steven Erikson
1024 pages

Les souvenirs de la glace / Steven Erikson

Le livre des Martyrs, Tome 3

Le continent ravagé de Genabackis a donné naissance à un nouvel empire terrifiant : le Domin de Pannion. Telle une marée de sang corrompu, il se répand sur les territoires avoisinants, dévorant ceux qui refusent de se soumettre à la sainte parole de son tyran fanatique : le cruel Oracle de Pannion. Sur son chemin se dresse une improbable alliance.

Avis : Si j’avais été un peu moins emportée par Les portes de la maison des morts, le tome 2, j’ai lu les plus de 1000 pages des Souvenirs de la glace en 1 semaine, et plus d’une fois en retenant mon souffle !

Ce tome revient sur ce qui se passait à Genabackis pendant que nous étions en Sept-Cités. Déclarés hors-la-loi par l’Impératrice, l’Ost de UnBras a forgé une alliance avec ses anciens adversaires, Caladan Rumin et ses guerriers, et Anomander Rake et ses Tistes Andii. Tout ce petit monde se dirige vers le sud pour affronter le Domin de Panion où, menées par l’Oracle, des hordes de fanatiques affamés se déversent sur le monde.

Nous sommes cette fois en terrain connu puisque nous retrouvons donc les personnages rencontrés dans Les jardins de la Lune. Toutefois, Steven Erikson ne serait pas l’auteur qu’il est s’il n’ajoutait pas quelques nouvelles strates à son histoire au travers de nouveaux personnages, tous passionnants et originaux, et de nouveaux fils narratifs qui ne tarderont pas à se rejoindre. Dense, intense, l’intrigue est ici plus ramassée et ne nous offre que peu de répits. Plus que jamais, les hommes sont des pions dans les jeux des Dieux.

Je l’ai dit, les personnages sont passionnants, les nouveaux comme les anciens. Attachants ou détestables, aucun ne laisse indifférent. Ils tissent des lignes de vies dans ce chaos infernal, des drames humains. J’aime particulièrement les Brûleurs de Ponts – c’est même plus que ça, je les adore ! Et heureusement qu’ils sont là pour détendre l’atmosphère d’ailleurs, car sinon ce ne sont que massacres, sang et morts. Soyez prévenus. Et je ne peux rien dire, mais… c’est trop triste !! :'(

Les souvenirs de la glace confirme (si besoin était !) une toile d’envergure, aux enjeux un peu plus précis, qui dépassent largement les frontières de l’Empire Malazéen. Des dialogues enlevés, des scènes de batailles, mais pas que, d’une intensité dramatique terrible, un souffle épique et une vision sur le long terme qui ne se démentent pas. Je suis au taquet pour La Maison des Chaînes, le tome 4, qui vient de paraître.

– À votre avis, qui va mourir en premier ? Vous ou nous ?
– C’est un peu tôt pour le dire.
Elle sourit avec espièglerie.
– Je parie la moitié de mes arriérés de solde qu’on se fera allumer juste après vous. On fera les comptes devant les Portes de Goule.
– Ça marche, Lieutenant.</>

Roman publié aux éditions Leha – Traduit de l’anglais par Nicola Merrien

logo challenge de l ete 2019

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
15 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
15
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x