Cercle vicieux / Mike Carey

Cercle vicieux / Mike Carey

Couverture de Cercle vicieux de Mike Carey aux editions Bragelonne

Félix Castor, Tome 2

Felix Castor est exorciste et détective privé. Son associée est un succube. Son meilleur ami est possédé. Son principal indic est un zombie. Pas étonnant qu’il veuille fermer boutique ! Mais dans sa branche, pas facile de se recycler. Et il faut bien payer le loyer… Alors, quand des parents éplorés le supplient de retrouver le fantôme de leur fille, Felix se laisse tenter. Mais il est loin de se douter que cette affaire va l’entraîner sur la piste d’adorateurs du diable et de vieilles connaissances démoniaques. Et lui attirer des ennuis titanesques…

Avis : Allez savoir pourquoi les éditions Bragelonne ont décidé de commencer à publier cette série par… le tome 2. Autant commencer au milieu passait crème dans ma récente lecture de Plus jamais seul, autant ici j’ai trouvé cela désagréable. On comprend c’est sûr, mais la connaissance complète de certains évènements manque. Et c’est bien dommage, car sinon Cercle vicieux est un roman très sympa et on y fait connaissance avec des héros intéressants.

Félix Castor est exorciste de son état, mais depuis quelques galères récentes, il n’a plus trop la patate pour faire ce boulot. Pourtant, lorsqu’un couple désespéré vient le supplier de retrouver le fantôme de leur fille, kidnappée par un individu sans scrupules, il se laisse attendrir. Et va vite se rendre compte que la poisse lui colle à la peau.

Nous sommes dans un Londres sombre, presque gothique, où fantômes, démons et zombies se côtoient. Où une organisation secrète de l’église catholique fait sa loi. Où les garous sont étranges et effrayants. Où les exorcistes exercent leurs talents avec un jeu de cartes ou une flute. Où les âmes sont pesées et étudiées de manière scientifique. Bref, des éléments connus mais assemblés de manière assez originale et surtout travaillée. C’est un monde solide où l’existence du surnaturel est connue, et dont le gouvernement tente de s’adapter à ces nouvelles données.

Malgré quelques révélations prévisibles, Mike Carey nous entraîne dans une intrigue dynamique, rythmée par les courses poursuites et les combats. Pas le temps de s’ennuyer entre l’enquête de Félix, et l’aide qu’il apporte à son ancienne apprentie, Juliet, succube reconvertie. Car si Castor n’a au final relativement que peu de pouvoirs, il compense par une volonté de fer, et une grande empathie.

Au final Cercle vicieux « démarre » une série d’urban fantasy prometteuse. Le tome suivant, intitulé La mort dans l’âme, a également été publié en vf, mais cela s’arrête là pour la France. La série comporte 5 tomes en vo.

Roman publié aux éditions Bragelonne – Traduit de l’anglais par Christophe Coq

logo du challenge british mysterieslogo challenge de l ete 2019

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *