Plus jamais seul / Caryl Férey

Plus jamais seul / Caryl Férey

Couverture de Plus jamais seul de Caryl Ferey

Mc Cash, Tome 3

Premières vacances pour Mc Cash et sa fille, Alice. L’ex-flic borgne à l’humour grinçant – désenchanté, désinvolte mais consciencieusement autodestructeur – en profite pour faire l’apprentissage tardif, et pour le moins délicat, de la paternité. Pour ne rien arranger, l’ancien limier apprend la mort de son pote Marco, avocat déglingué et navigateur émérite, qui a pourtant disparu en pleine mer. Inconcevable. Malgré ses blessures mal pansées et ses nouvelles responsabilités, Mc Cash se lance dans une enquête à haut risque qui le mène du port de Brest à la Grèce, au cœur d’un trafic révoltant. Il va falloir ouvrir l’œil, et le bon.

Avis : Mon premier Caryl Férey ! Il était temps 😉 Et plutôt que de commencer par Zulu, que j’ai dans ma PAL, j’ai trouvé apparemment plus logique d’attaquer avec Plus jamais seul, un tome 3 ! Pour ma défense, ce n’est pas indiqué sur le roman… Mais je vous rassure tout de suite, ce n’est en effet pas du tout gênant de ne pas avoir lu les précédents. En revanche, cela va vous donner une sérieuse envie de le faire !

Mc Cash c’est un diable d’homme, bourru, perpétuellement en colère contre la vie, je m’en foutiste à l’extrême, et dépressif chronique à l’humour déglingué. Et borgne. Et pourtant, il est difficile de ne pas le trouver attachant. Peut-être à cause d’Alice, sa fille sortie de nulle part, que lui-même s’est mis à aimer à son corps défendant.

Ex-flic, Mc Cash est en vacances avec Alice sur la côte bretonne lorsqu’il apprend la mort d’un de ses anciens – et rares – amis. En tentant d’en apprendre plus sur les circonstances troubles de sa mort il va secouer un nid de vipères, et révéler quelques vérités qui dérangent.

Polar géopolitique, Plus jamais seul nous met le nez dans la misère humaine. Celle à laquelle on ferme les portes de France et d’Europe. Celle des réfugiés de guerre et du trafic d’êtres humains, du combat de tous les instants pour la survie, de l’indignité humaine concertée. Mais aussi celle de la corruption, du trafic d’influence, de la privatisation à outrance, de l’impunité pour les plus riches.

Dur, brutal, Caryl Férey livre un thriller explosif avec un héros cassé par la vie qui n’hésite pas à défourailler et qui préfèrera toujours affronter une kalachnikov plutôt que ses propres sentiments !

Roman publié aux éditions Folio (Policier)

9 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *