La libraire de Dachau / Shari J. Ryan

La libraire de Dachau / Shari J. Ryan

Aux États-Unis, à l’aube des années 2020, la vie de Grace bascule lorsqu’on lui annonce qu’elle vient d’hériter d’une librairie à Dachau, en Allemagne. L‘endroit lui a été légué par une grand-mère biologique dont elle ignorait complètement l’existence. Grace décide de traverser l’Atlantique et se lance dans une véritable enquête pour combler les silences de l’extraordinaire et douloureuse histoire de Mathilda, sa grand-mère. Une histoire qui débute dans l’Allemagne crépusculaire des années 1940. Hans, l’amour de toujours de Mathilda, est en danger parce qu’il est juif. La jeune femme n’hésite pas une seconde et le cache dans son grenier. Pendant des mois, ils vivent à la lueur des bougies. Jusqu’au jour où Hans est trahi et déporté au camp de Dachau… Dès lors, Mathilda est poussée par la rage de survivre et par une promesse : un jour, ils vivront libres et heureux.

Avis : Avec La libraire de Dachau Shari J. Ryan nous propose une véritable ode à l’espoir. Tout est fait dans ce roman pour coller parfaitement à son leitmotiv : « L’amour triomphe de la haine ».

Le contexte historique : l‘Allemagne des années 1940 et les États-Unis de 2020. Dans les deux cas, le monde est pris dans la tourmente. Celle d’une Allemagne nazie qui met en place le génocide d’un peuple, les Juifs.  Celle d’un monde où tout va très vite, où les héritages familiaux sont souvent mis de côté par ambition carriériste ou par peur du regard des autres. C’est l’espoir qui a fait tenir un nombre incalculable de Juifs enfermés dans les camps dans l’attente de la fin de cette folie antisémite qui a déferlée sur l’Europe. C’est l’espoir d’une vie meilleure qui conduit souvent au premier pas vers une vie moins dictée par les conventions sociales.

Grace et Matilda en font la très douloureuse expérience. Grace vit aux États-Unis lorsqu’un lourd héritage longtemps tabou lui, on peut le dire, tombe sur le coin du nez. Sa grand-mère, jusqu’ici inconnue au bataillon, lui lègue une librairie. Lectrice assidue, j’en rêverais presque la nuit d’avoir un héritage similaire. Sauf que cette boutique se trouve à Dachau. Dachau, c’est un nom qui peine à se détacher d’un passé pas si lointain, celui d’un camp de l’horreur, d’un centre de mise à mort nazi. Grace, poussée par une énergie nouvelle, curieuse, abandonne sa vie pour enquêter sur ce mystérieux passé familial. Elle y découvre l’amour : celui qui a poussé Matilda dans l’illégalité en cachant un Juif chez elle. Elle y découvre la passion : celui qui va guider un amour naissant pourtant politiquement interdit. Elle y découvre la rage : celle qui vous pousse dans vos retranchements pour combattre l’injustice. Elle prend une leçon de vie et une envie de se battre pour faire vivre cet héritage.

La libraire de Dachau est un roman passionnant, où l’univers des livres se mêle à un passé douloureux dont on parle très souvent, mais dont on a encore tellement à apprendre. Vivifiant ! 

Roman publié aux éditions City – Traduit de l’anglais par Fanny Montas

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
1
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x