Sable noir / Cristina Cassar Scalia

Sable noir / Cristina Cassar Scalia

couverture du roman Sable noir de Cristina Cassar Scalia

De nos jours, dans une région de Sicile recouverte de sable no=ir, le corps d’une femme momifiée est retrouvé dans une vieille villa située sur les pentes de l’Etna.
L’enquête est confiée à la commissaire Vanina Guarrasi qui, après trois ans passés à Milan, est revenue sur son île natale diriger la brigade criminelle de Catane.
Depuis soixante ans, la villa est presque à l’abandon, et découvrir l’identité du cadavre va se révéler délicat. Aussi Vanina demande-t-elle à Biagio Patane, inspecteur à la retraite marié à une femme fort jalouse, de l’aider.
Grâce aux souvenirs de l’ancien inspecteur, qui la mèneront à Il Valentino, la maison close où tout a débuté, Vanina va pouvoir remonter le temps. Une enquête où pratiques mafieuses et rancœurs teintées de jalousie et de trahison vont se mêler jusqu’à l’éruption finale.

Avis : Eh voilà, j’ai encore craqué pour une nouvelle série ! Mais je ne le regrette pas car j’ai vraiment passé un bon moment avec Sable noir, premier tome des enquêtes de la commissaire Vanina Guarrasi à Catane, ville portuaire située au pied de l’Etna, en Sicile.

Tout d’abord le décor. Un paysage de charme, mais qui a aussi de la bouteille, une histoire… et un volcan ! Et en activité, s’il vous plait ! Les éruptions de cendres y sont monnaie courante et les Catanais n’y prêtent presque plus attention. On sent que Cristina Cassar Scalia aime vraiment ce lieu, elle en fait ressortir tous les attraits et spécificités.

Au point que même Vanina Guarrasi, une Milanaise pure jus, n’est pas loin de se laisser séduire ! Mais avec cette policière dure à cuire, qui a fait ses armes dans le crime organisé, il faut se lever de bonne heure pour l’embobiner ! Pourtant Vanina veut laisser cette vie derrière elle, c’est pour ça qu’elle est venue à Catane, et qu’elle y a pris la direction de la brigade criminelle. Des affaires « saines » où on n’a pas constamment besoin de regarder par-dessus son épaule. Et celle qui l’occupe aujourd’hui appartient au genre qu’elle préfère : tortueuse ! Un vrai cold case. Le corps d’une femme momifiée a été retrouvée dans un ancien monte-charge, condamné il y a 60 ans. Les témoins de l’époque sont soit morts, soit… eh bien, très vieux ! Elle et son équipe vont devoir se retrousser les manches pour faire remonter la vérité enfouie sous la poussière.

Enquête intéressante et bien menée, héroïne attachante au lourd passé qui s’accroche à ses chevilles, ambiance aux petits oignons, Sable noir fait plus que je le job ! C’est avec grand plaisir que je lirais d’autres enquêtes de la commissaire Vanina Guarrasi !

Sable noir de Cristina Cassar Scalia est un roman publié aux éditions de l’Archipel (Suspense) – Traduit de l’italien par Laura Brignon
L’adaptation du roman en série télé est en cours

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x