Métacités / Aude Hage

Métacités / Aude Hage

couverture du roman Métacités de Aude Hage

La révolution de l’Intelligence Artificielle a bouleversé le monde. Désormais, l’Homme confie son existence à ces machines. Nour et Guang vivent dans une Cité ultra-technologique. Leur vie est rythmée par les dernières innovations, la jouissance d’un confort sans limite et la conviction d’appartenir à une élite. Pur produit des métacités, leur fils Adam est ébranlé dans ses certitudes après avoir découvert une cité où chacun est responsable de ses choix. S’il prend conscience de l’illusion de la sécurité, du prix de la réussite et du poids de la prospérité, s’opposera-t-il à l’Autorité tant les déviants sont chassés des métacités ? Exposant sa volonté de rendre sa place à l’être humain, son combat sera-t-il rejoint par des Métacitiens ? Dans un univers hyperconnecté est-il encore possible de placer la Nature au cœur des enjeux ?

Avis : Avec Métacités, Aude Hage imagine un avenir où l’homme se serait volontairement soumis à une vie dirigée par l’intelligence artificielle. Elle nous fait la chronique de ce qui peu à peu se transforme en une dictature numérique.

Nous suivons, sur une quarantaine d’années, la vie et l’évolution d’un petit groupe d’amis. Nour jouit d’une très bonne situation, elle est l’heureuse directrice de la techno-serre, ce qui lui permet de s’offrir tous les derniers gadgets à la mode dont elle est si friande. Son mari, Guang, travaille à Toujours+ la société qui produit les dits gadgets, mais sa mission consiste uniquement à faire acte de présence, il est la caution humaine du travail des IA, et il s’ennuie terriblement même s’il refuse de le reconnaître. Pour son ami Félicien, l’ennui est un luxe qu’il n’a pas le temps de prendre. En tant qu’enseignant, il doit produire des cours toujours plus attractifs pour intéresser les étudiants et les convaincre de lui donner une bonne évaluation… ce qui lui permettra d’être payé ! Esther, quant à elle est l’assistante de Nour, et elle espère bien un jour remplacer sa patronne. Enfin, Heiani est l’originale du groupe, un peu hippie, celle qui aime faire les choses à sa manière et éprouve de la compassion pour les réfugiés climatiques et tous ceux qui ne trouvent pas de place dans l’aile protectrice de Liaque, le petit nom de l’IA qui gère Métacité.

L’univers créé par Aude Hage est vraiment effrayant. S’il propose beaucoup d’innovations technologiques qui facilitent le quotidien et qui semblent enviables, le prix à payer en contrepartie est énorme. Pour une illusion de bonheur et de confort, les hommes ont peu à peu accepté de céder leur libre arbitre à une « puissance supérieure ». Un pouvoir qui, à force de rationalisation, déshumanise totalement la vie dans son sein. Certaines images sont particulièrement fortes, comme la façon d’envisager la conception des enfants (eugénisme, bonjour !) ou le traitement accordé aux personnes âgées. Le fait d’avoir choisi d’étaler Métacités sur une longue période permet de très bien rendre cette emprise, et de voir l’évolution (et la dégradation !) de la situation.

Toutefois, c’est déstabilisant au début car le temps n’est pas matérialisé en tête de chapitre. De l’un à l’autre, il peut s’être passé 9 mois, et d’un coup boum, on nous annonce que 2 années se sont écoulées depuis le début du roman. J’ai également un peu regretté de ne pas avoir de personnage auquel pouvoir m’accrocher ; ceux présentés sont trop englués dans le système pour être réellement sympathiques ou attachants. D’ailleurs, le personnage principal c’est la ville elle-même et, avec le recul on se rend compte que le propos du livre est vraiment cette chronique que j’évoquais plus haut et que les protagonistes servent avant tout à lui donner un cadre.

Métacités est un roman sombre que l’autrice a toutefois souhaité porteur d’espoir. En imaginant Phusis, une ville mythique pour beaucoup de métacitiens, elle propose un pendant possible, une autre manière de voir l’avenir, et d’utiliser l’IA. La cynique en moi a toutefois trouvé cette fin un poil trop utopiste 🙂

Métacités est un roman publié aux éditions IGB

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x