Blood & Tempest / Jon Skovron

Blood & Tempest / Jon Skovron

couverture du roman Blood & tempest de Jon Skovron

L’Empire des tempêtes, Tome 3

Éprouvée par les événements de Lumière d’Aube, Hope cherche un moyen de rester une guerrière alors qu’elle a juré de ne plus porter d’épée. Sa quête va lui permettre de développer de surprenantes capacités. Et de découvrir d’étranges secrets liés aux origines de l’empire.
De son côté, Red poursuit sa nouvelle carrière d’espion impérial. Enfin, on lui confie la mission qu’il attendait depuis si longtemps : convaincre Hope et Brigga Lin d’aider leur monde à se débarrasser définitivement des biomanciens. Mais ces derniers savent qu’ils sont sur le point de perdre leur mainmise sur l’empire et sont prêts à tout pour conserver leur pouvoir.

Avis : Ah, que j’ai attendu Blood & Tempest, qui vient clore la trilogie de L’empire des tempêtes ! Et ce fut un plaisir de retrouver Hope, Red, et tous les autres, de retourner à Cercle Paradis et d’entendre à nouveau ce vocable populaire plein de gouaille ! Soleil, mes poteaux !

Après les évènements dramatiques de Bane & Shadow, Hope s’est retirée à Quaiventeux, l’ile qui l’a vue grandir, pour méditer et tenter de trouver une autre voie pour les Vinchens, comme l’espérait son précepteur Hurlo le Rusé. Red de son côté, est parvenu à se débarrasser de l’emprise que les Biomanciens avaient sur lui et, pour son plus grand plaisir, l’impératrice lui confie enfin la mission qu’il attendait tant : retrouver Hope. Il faut dire que les Biomanciens sont de plus en plus incontrôlables, et la santé de l’empereur de plus en plus fragile… Alors sur le bon principe « les ennemis de mes ennemis sont mes amis », l’impératrice et sa fidèle chef du renseignement sont prête à tout essayer.

Blood & Tempest est un tome épique. Nos amis auront bien des combats à mener, et cela va être l’occasion pour eux de grandir encore, de s’ouvrir aux autres et même, d’apporter des changements sociétaux salutaires dans la façon dont est géré l’Empire. Je suis toutefois un peu déçue sur un point : depuis le début, on nous annonce une grande et terrible menace, qui effraie les redoutables Biomanciens eux-mêmes et… en fait, non. Bien que la dernière bataille soit mémorable, que chaque partie va y jeter toutes ses forces, on ne voit pas cette fameuse menace se concrétiser.

C’est un détail néanmoins, et je n’ai pas boudé mon plaisir. Le style de Jon Skovron est toujours aussi fluide, et emporte comme la marée. Le ton employé, est également une réussite. Il est à l’image de nos héros, positif et plein d’humour. Malgré les drames, on sait qu’il ne faut pas perdre espoir. Pour moi, Blood & Tempest est le tome de la maturité.

Roman publié aux éditions Le livre de poche – Traduit de l’anglais (États-Unis) par Olivier Debernard
L’avis de L’ours inculte, et de Lianne

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
2
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x