Orgueil & Préjugés & Zombies / Jane Austen, Seth Grahame-Smith

Orgueil & Préjugés & Zombies / Jane Austen, Seth Grahame-Smith

couverture du roman Orgueil et Préjugés et Zombies de Seth Graham Smith et Jane Austen

L’Angleterre subit une terrible épidémie : des morts-vivants envahissent villes et campagnes et contaminent la population.
Dans la famille Bennett, on est bien entrainés. Les arts martiaux n’ont plus de secrets pour les cinq filles et, même à l’heure du thé, elles ne se séparent jamais de leur dague !
Pas facile de trouver un mari à la hauteur. Elizabeth a d’ailleurs bien envie d’égorger cet orgueilleux Darcy qui la snobe, mais l’irruption des « innommables » dans la salle de bal change ses plans…

Avis : Dans ce roman épique et poli, on retrouve Elizabeth, Mr Darcy et tous les autres personnages sortis du roman (presque !) éponyme de Jane Austen ainsi qu’en guest stars, les innommables. Ce sont des morts-vivants qui sèment la mort et le trouble dans l’Angleterre puritaine du 19ème siècle…

Ce qui est drôle et décalé, c’est bien sûr l’irruption du glauque et du sanguinolent dans cette histoire d’amour. Mais aussi les discours ultra-polis et avec ronds de jambe entrecoupés de ahanements ou de cris des innommables !!!

Il s’en passe des choses au royaume, Grand Breton. Des annonces de fiançailles. Des bastons entre zombies et jeunes filles en mode guerrières. De l’ironie sur les vêtements, les sorties et les avoirs des uns et autres. Des bastons entre gentlemen. Des batailles entre rombière et jeune fille. Des sous-entendus dans les courriers. Des réputations ruinées. Des soupçons de contamination (de la maladie qui rend zombies). Des bastons entre ninjas et jeune fille. Des parties endiablées de caveau et cercueil. Des entrainements au maniement des armes de destructions des zombies… Sans parler de la dégustation de cerveau ou d’autres organes.

Bref, Orgueil & préjugés & Zombies est un joyeux méli-mélo qui pourtant tient la durée. Seth Grahame-Smith réussit à faire rire, sourire et réfléchir (sur la condition de la femme, ce que l’on met en avant dans nos sociétés…). Ce fut un intermède revigorant et marrant.

À découvrir absolument !!

Roman publié aux éditions Pocket – Traduit de l’anglais par Laurent Bury
Lire aussi l’avis de Light & Smell

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
2
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x