La complainte du rossignol / Simon R. Green

La complainte du rossignol / Simon R. Green

couverture de Nightside tome 3 La complainte du rossignol de Simon Green

Nightside, Tome 3

Je m’appelle John Taylor. J’opère dans les rues du Nightside, la jumelle maléfique de Londres. Ici, des créatures surnaturelles passent des pactes infâmes avec de sombres divinités. Moi, j’ai le pouvoir de trouver n’importe quoi… ou n’importe qui. Ma nouvelle affaire sort pourtant de l’ordinaire.
Rossignol, la diva locale, a coupé tous les liens avec sa famille et ses amis. Je dois en apprendre la raison. Il me faut aussi découvrir pourquoi ses fans suicidaires trouvent sa voix aussi mortelle. Au propre comme au figuré. Pour réussir, je vais devoir prêter l’oreille au timbre le plus magnifique et dangereux du Nightside…

Avis : Cela faisait bien longtemps que je n’étais pas allée me promener dans les rues du Nightside, sans doute car je savais qu’ensuite je devrais continuer en vo, Bragelonne ayant arrêté là la publication de cette série. Et c’est maintenant sûr, il va falloir que je continue dans la langue de Shakespeare si je veux connaître les secrets de John Taylor !

Pourtant, La complainte du rossignol a failli m’échapper. Le roman débute sur une intrigue secondaire, assez dispensable de mon point de vue (si ce n’est pour les petites conséquences qu’elle aura dans la suite) qui commence et se termine dans le premier chapitre. Heureusement, dès le 2e la véritable intrigue se lance pour de bon et j’ai à nouveau pris beaucoup de plaisir à suivre John Taylor dans son enquête.

J’avais oublié comme le Nightside pouvait être original ; il m’a d’ailleurs fait un peu penser au monde de Thursday Next. On y trouve de tout et sous toutes ses formes. Les créatures y sont aussi bizarres qu’elles peuvent être grotesques ou terrifiantes, et on aura même droit à un couple de gangsters qui ne renierait pas une filiation avec Dupont et Dupond !

Ici, John devra élucider une vague de suicides des plus étranges : les fans de Rossignol, une star montante de la musique, se tuent les uns après les autres après avoir assisté à ses concerts – la fameuse complainte du rossignol. Parfois, ils ne peuvent même pas attendre, et se sacrifie aux pieds de leur idole. Oups. Ça fait désordre, et notre détective de l’étrange va devoir mettre toutes ses capacités pour résoudre cette affaire, quitte à lui-même se mettre en danger…

C’est léger, amusant et entraînant et rendez-vous est donc pris pour le tome 4, Hex and the City.

Roman publié aux éditions Bragelonne (L’Ombre) – Traduit par Gregory Bouet

logo du challenge abc imaginaire 2020

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x