L’ombre de l’assassin / Rachel Caine

L’ombre de l’assassin / Rachel Caine

Stillhouse Lake, Tome 2

Gwen était parvenue à sauver ses enfants des griffes de son ex- mari, le tueur en série Melvin Royal. Mais celui-ci vient de s’évader de prison. Et elle prend peur. Alors que seule une poignée de personnes connaissent son nouveau numéro de portable, elle reçoit ce texto glaçant : « Vous n’êtes plus en sécurité́ nulle part » ! Fuir ou se terrer de nouveau ne servirait à rien. L’heure a sonné́ d’inverser les rôles… De proie, Gwen veut devenir prédateur. Et, avec l’aide du frère de l’une des victimes de Melvin, éliminer ce dernier. Mais à mesure que leur traque avance, le doute envahit ceux qui croient en Gwen. Est-elle aussi étrangère aux crimes de son mari qu’elle le prétend ? Pour preuve cette photo compromettante qui circule sur les réseaux sociaux…

Avis : J’avais adoré le L’ombre de la menace où nous rencontrions Gina Royal devenue Gwen Proctor. Une femme qui s’était totalement transformée lorsqu’elle avait appris que son mari était en réalité un horrible tueur en série. Nous les avions laissés, elle et ses enfants, après un nouveau choc : Melvin Royal s’est évadé de prison et il va venir pour eux. L’ombre de l’assassin promettait donc d’être à nouveau intense et fort en émotions.

Pourtant, étonnamment, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cette suite. Il m’a fallu une centaine de pages pour y arriver ! Je n’étais pas passionnée, je trouvais le déroulé laborieux… La narration se fait à plusieurs voix, ce qui explique sans doute que l’histoire mette un peu de temps à s’installer. Heureusement, le déclic finit par se produire… et à partir de là, j’ai eu bien du mal à lâcher le roman !

Et je dois dire que ce tome est vraiment dur et cruel pour Gwen. Alors que la situation lui échappe totalement, la terreur et l’angoisse redeviennent son lot quotidien. Gwen lutte pour ne pas redevenir Gina : faible, effrayée. Mais plus que tout, Gwen veut protéger ses enfants. Malgré eux s’il le faut. Et que fait le gibier lorsqu’il est acculé ? Il se retourne contre le chasseur. De proie, Gwen va devenir prédateur, même si pour cela elle doit passer par la case appât… Fini de fuir, elle est celle qui chasse et qui harcèle désormais. Un terrible jeu de chat et de la souris s’engage entre Melvin et Gwen. Et malgré toute la rage de Gwen, il semble avoir bien plus de cartes en mains qu’elle. Rachel Caine démontre ici tout le pouvoir de l’information, et celui qu’il y a à pouvoir la manipuler.

L’autrice développe également un aspect qu’elle avait déjà commencé à aborder dans L’ombre de la menace : la difficulté pour des enfants d’apprendre que l’un de leur parent est un monstre. La douleur et l’incompréhension, la colère. Mais aussi l’amour, envers et contre tout, et même contre soi-même.

Rythme effréné, suspense trépidant et émotions au cordeau, L’ombre de l’assassin est un vrai page turner !

Roman publié aux éditions L’Archipel – Traduit par Sebastien Danchin

logo challenge dames en noir 3e edition

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Un p'tit commentaire, m'sieur dame ? :)x
()
x