Sous la lumière d’Hélios / Dominique Lémuri

Sous la lumière d’Hélios / Dominique Lémuri

couverture du roman sous la lumiere d'helios de dominique lemuri

2420. Eltanis, planète synchrone en orbite autour de Gliese 581, à vingt années-lumière de la Terre. Une colonie humaine de quelques milliers d’âmes s’y est établie et accueille un nouveau contingent de pionniers. Parmi eux, Clara MacQueen, une jeune télépathe au lourd secret, qui devra se battre pour survivre. Quels mystères ce monde recèle-t-il sous son crépuscule permanent ? Quelles étranges formes de vie, dangereuses et envahissantes, croiseront la route de Clara ? Et surtout, qu’est le Vood ? Pour le découvrir, embarquez pour Eltanis !

Avis : Voilà une histoire surprenante ! Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre en commençant Sous la lumière d’Hélios, car j’avais totalement oublié le résumé, lu il y a plusieurs moi. Ne vous fiez pas à sa couverture, que je trouve personnellement très kitsch (elle me fait même penser à celle de Dune). Ce qui est dommage alors que les illustrations intérieures sont superbes.

Dominique Lémuri nous offre ici un roman entraînant où 2 équipes de colons, qui ont quitté la Terre à des époques différentes vont devoir se partager les ressources et le pouvoir de leur planète d’accueil, Eltanis. Leurs valeurs, leurs attentes et leurs avancées technologiques n’étant pas les mêmes, la cohabitation ne va pas toujours être facile. Les premiers arrivés mais derniers partis (ce qui énerve passablement les autres), sont surnommés les Augmentés : ils ont lié leurs esprits au Fil qui les relie en permanence aux autres membres de leur groupe au point d’éprouver de grandes difficultés à communiquer de la manière traditionnelle. Les Anciens, eux, sont plus proches de nous, à l’exception de 2 membres de leur équipage qui ont subi des manipulations génétiques. Parmi eux, Clara est une jeune télépathe qui a bien du mal à se remettre des circonstances traumatisantes dans lesquelles elle a rejoint la mission.

Les 2 peuples vont devoir s’apprivoiser, et apprendre à composer avec leurs différences. Ainsi qu’avec la faune et la flore d’Eltanis, chose que les Augmentés n’ont pas bien réussi jusque-là… Il y a pleins d’idées sympa ici, ainsi qu’un côté aventure assez fun dans la 2e partie. Tous les explorateurs en herbe devraient adorer ! J’ai trouvé en outre le roman très visuel, les scènes sont très bien décrites, on s’y croirait. Même si je sais que pour une toute jeune autrice cela doit être assez improbable, je pense que Sous la lumière d’Hélios a tous les éléments pour une très chouette adaptation (la scène avec le python !!).

Au final, Sous la lumière d’Hélios est un roman de sf que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire, prenant et accrocheur qui parle de tolérance, d’acceptation de l’autre et de ses différences et de respect de l’environnement. En revanche, et malheureusement, je n’ai pas aimé la fin. D’un coup le roman est devenu trop métaphysique pour moi, et m’a expulsé sur le côté de la route.

Roman publié aux éditions Armada

En savoir plus sur l’autrice grâce à l’interview du Chien critique

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
2
0
Un p'tit commentaire, m'sieur dame ? :)x
()
x