Interview de Fleur Hana

Interview de Fleur Hana

Principalement connue pour ses romans de romance contemporaine, Fleur Hana vient de sortir son premier roman d’urban fantasy, Veuillez rendre l’âme. C’est pour nous parler de celui-ci qu’elle nous a fait le plaisir de répondre à quelques questions.

  • Veux-tu nous présenter Veuillez rendre l’âme, ton dernier roman ?

Imaginons que Dieu ait créé l’Univers selon un principe d’équilibre parfait sans lequel c’est le chaos et l’Apocalypse couverture du roman veuillez rendre l'âme de fleur hanaassurés. Maintenant, admettons qu’il soit mort sans laisser le mode d’emploi derrière lui. À présent, partons du principe que la faucheuse de Lucifer la plus marginalement asociale en carence totale de diplomatie se retrouve en grande partie responsable du maintien de cet équilibre. Voilà, en gros, Eliza Knox, c’est ça ^^

  • Il s’agit de ton premier roman d’urban fantasy si je ne me trompe pas. Qu’est ce qui t’a donné envie d’écrire dans ce genre littéraire ?

J’en avais écrit un il y a 8 ans et honnêtement, faisons comme si Eliza Knox était mon premier 😉 J’adore en lire, surtout des séries comme Kate Daniels. C’est ça et aussi l’aspect challenge qui m’a donné envie de me lancer. Je suis bien moins à l’aise naturellement dans ce genre que dans le contemporain. Ça me permet de sortir de ma zone de confort.

  • Tu cites Supernatural et Buffy dans tes références, peux-tu nous en parler ? En quoi t’ont-ils inspirée ?

J’ai été presque élevée à Buffy, une des premières héroïnes ado vraiment badass qu’on nous montrait à l’époque à la télé. C’est toute une génération de filles comme moi qui a pu voir cette nana tataner du vampire et du démon tout en jonglant avec ses préoccupations d’ado. Mixée avec Xena, on a de la guerrière inspirante ! J’avais envie qu’Eliza, à sa façon, sans non plus copier ces modèles, soit une héroïne dans cette veine.
Supernatural, forcément, j’ai découvert cette série plus tard. J’adore le contexte anges / démons. C’est ce que j’ai eu envie d’explorer. Surtout que, comme j’ai voulu le montrer dans Eliza Knox, on n’est pas dans une structure manichéenne avec les anges pures et bons d’un côté et les méchants démons de l’autre. Au contraire, tout est en nuances et c’est ce que j’aime dans cette série. J’ai eu envie de rendre hommage à la vision de cette mythologie que véhicule cette série qui est géniale, bien sûr !

  • Ton monde est très développé, as-tu dû faire beaucoup de recherches sur la mythologie chrétienne ? Comment as-tu procédé ?

Merci d’avoir noté les détails, je dois ce résultat à Oren Miller / Lucie Castel qui m’a coachée pendant l’écriture, car l’imaginaire c’est son domaine de prédilection, à la base. Elle a relu mes chapitres au fur et à mesure en m’indiquant à quel endroit il fallait développer. Nous avons aussi passé des heures au téléphone à mettre la trame sur pied. Elle me posait des questions pièges, du genre « oui mais pourquoi Eliza ferait ça et pas ça ? » Devoir me justifier auprès d’elle (et avoir parfois envie de la frapper, en toute amitié bien sûr) m’a poussée à creuser chaque détail, action, description… de l’univers que je développe dans cette série.
J’ai aussi lu Le livre d’Enoch, bien sûr, plusieurs fois, pour y puiser plein de petites choses que je me suis appropriée par la suite. Écrire cette histoire me prend énormément de temps justement de part cet aspect très fouillé, mais les recherches sont la partie que je préfère… juste après l’écriture 😉

  • Ton héroïne, Eliza est à la frontière entre le bien et le mal, comment l’as-tu créée ? Que voulais-tu qu’elle représente ?

Sa première version était beaucoup plus diabolique, et puis je me suis dit « mais il faut qu’on l’aime, c’est l’héroïne, on doit s’attacher à elle ». Aussi, j’ai trouvé que la placer à cette frontière, comme tu le remarques justement (et ça me fait tellement plaisir que tu l’aies noté !), c’est la rendre humaine. C’est rappeler, encore une fois, qu’il n’y a pas le bien d’un côté et le mal de l’autre, mais tout une palette de nuances où se situent nos actions et nos intentions. Eliza n’est pas tout à fait une anti-héroïne, et pas complètement une héroïne typique. Elle est imparfaite, comme tout le monde, et ses failles sont aussi là pour porter l’histoire, comme ses qualités. En tout cas, c’est l’objectif.

  • Il n’y a aucun personnage humain dans ton roman, cela change radicalement de ce que l’on voit habituellement. Pourquoi avoir fait ce choix ?

À l’époque où j’ai commencé à lire de l’UF et de la Bitlit, le thème était toujours le même : un.e humain.e plongé.e dans un monde surnaturel. Ce que j’aime, quand j’écris, c’est m’approprier les tropes et les remanier à ma sauce. Ne pas trop m’en éloigner mais leur tourner un peu le dos quand même. Toujours cette histoire de rester à la frontière. En n’intégrant aucun humain dans le panel des personnages principaux, je tords le schéma habituel et je m’offre des facilités comme des difficultés qui résultent de ce choix. Qui sait, peut-être verrons-nous un humain dans le tome 2 ou le tome 3 ? 😉

  • La série est déjà annoncée comme une trilogie. Tu as donc déjà toute la trame en tête ?

Oui, comme je le disais plus haut, nous avons déjà déroulé toute l’histoire avec Oren. Je sais exactement ce qui va se passer dans les 2 prochains tomes : comment ça va se terminer et le chemin à parcourir. Après, comme toujours, au moment de l’écriture, je prends des libertés. Enfin, pour être honnête, ce sont les personnages qui prennent de plus en plus de substance et m’obligent au final à remanier des tas d’éléments. Mais en général, c’est pour le bien de l’histoire !

  • Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur le 2e tome ? Et notamment quand est-ce qu’on peut l’espérer ? 🙂

L’écriture de l’UF, pour moi en tout cas, est bien plus chronophage que lorsque j’écris de la romance contemporaine, par exemple. Mais je peux déjà dire que justement, il y aura plus de romance (même si ça ne sera pas au premier plan, ni dans le tome 3 d’ailleurs). J’aimerais qu’il puisse sortir en janvier 2021 au plus tard, je fais mon max en jonglant avec le reste de mon planning pour tenter de le sortir avant, promis ^^

  • D’autres projets en cours dont tu souhaiterais nous parler ?

Des tas 🙂 En imaginaire, pour le moment je m’en tiens à Eliza Knox et j’ai déjà un spin-off en tête… à voir selon comment le personnage auquel je pense se comporte dans la suite ^^ Et sinon toujours cette envie de tester un peu tous les genres, me promener dans les différents univers, surprendre mon lectorat là où il ne m’attend pas… Le mieux pour suivre tout ça, c’est de rejoindre mon mailing VIP et en plus il y a des nouvelles offertes et des tas de surprises ^^
Merci beaucoup pour ces questions très intéressantes, et merci de m’avoir donné l’opportunité de m’exprimer sur cette série qui me tient à cœur !

Merci Fleur !

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Un p'tit commentaire, m'sieur dame ? :)x
()
x