Démasquée / Jackie May

Démasquée / Jackie May

Couverture de Démaquée, tome 1 de Nora Jacobs, de Jackie May

Nora Jacobs, Tome 1

La plupart des humains ignorent qu’un monde occulte et dangereux les entoure. Grâce à ses étonnants dons psychiques, Nora a toujours su se tenir à l’écart de la communauté surnaturelle. Tout bascule le soir où le vampire le plus puissant de la ville découvre ses pouvoirs et décide de se servir d’elle pour retrouver un membre disparu de son clan. De plus, Nora est certaine d’être maudite. Depuis toujours, les gens sont irrésistiblement attirés par elle, une attirance qui vire souvent à l’obsession et à la violence. Les être occultes ne font pas exception à la règle, et Nora a éveillé l’intérêt de certains des monstres les plus dangereux de la ville…

Avis : Cette année je me suis vraiment remise à l’urban fantasy, en testant pas mal de nouvelles séries… avec plus ou moins de succès ! Milady qui a inventé l’appellation bit-lit (que je déteste car beaucoup trop réductrice !) semble y revenir aussi et nous propose cet automne une nouvelle héroïne, Nora Jacobs. Vu que c’est tout de même eux qui m’ont en partie fait aimer le genre il y a quelques années avec toutes les séries qu’ils proposaient, j’ai eu envie de la découvrir… avec plus ou moins de succès 😉

Démasquée présente un début de saga tout ce qu’il y a de plus classique. Nora Jacobs est une jeune femme qui vit presque en recluse ; son crédo dans la vie est de ne pas se faire remarquer. Elle pense avoir été maudite car elle attire inexplicablement, et de façon totalement disproportionnée, l’attention des hommes. Sa vie va changer le jour où elle se retrouve mêlée à une enquête de la communauté occulte de la ville. Plusieurs des leurs ont disparus et elle fréquente non seulement leur principal suspect mais elle semble en plus en connaître un rayon sur leur existence.

L’écriture de Jackie May est très fluide, et Démasquée se lit vraiment tout seul. L’intrigue est prenante, même si certains éléments se devinent facilement. Outre son charme dévastateur, Nora a un pouvoir intéressant : elle peut lire les pensées des gens qu’elle touche, et voir les souvenirs contenus dans certains lieux s’ils sont assez forts. J’ai également apprécié sa répartie, elle n’a pas sa langue dans sa poche et m’a fait sourire plus d’une fois.

En revanche, le fait qu’elle rende tous les mecs dingues, c’est sérieusement abusé et sa mystérieuse ascendance occulte qui justifierait cette réaction ne fait pas passer la pilule pour autant. Je n’ai pas aimé les scènes où les personnages se la disputaient comme un bout de viande. On ne tombe toutefois pas dans la romance à outrance. Nora ayant subi de nombreux traumatismes liés à cet intérêt excessif que lui portent les hommes, elle ne souhaite (pour l’instant) s’engager sentimentalement avec personne.

Le récit n’est pas non plus exempt d’incohérences. Malgré sa peur des hommes, et alors qu’elle est supposée détester son espèce, Nora manque de tomber en pamoison chaque fois qu’elle regarde Parker le vampire, et on sait déjà que ce sera lui son love interest. Elle se laisse facilement convaincre d’aller dans un repère de surnaturels pomponnée comme la reine Victoria alors qu’elle prétend ne pas vouloir se faire remarquer. Et surtout, elle qui a toujours été seule se retrouve soudain entourée et protégée, avec une nouvelle famille, des amis, un futur job et partenaire… C’est trop d’un coup.

Démasquée est un premier tome divertissant mais qui n’a pas totalement su me convaincre. Il manque notamment d’un fil rouge pour aiguiser ma curiosité, le mystère entourant les origines et les pouvoirs de Nora n’étant pas assez fort pour jouer ce rôle. Je lirai sans doute le tome 2, Désirée, pour voir l’évolution, mais ce ne sera pas ma série prioritaire.

Bienvenue dans le monde occulte, mademoiselle Jacobs. Vous êtes libre de partir.

Roman publié aux éditions Milady – Traduit de l’anglais (États-Unis) par Alix Dewez

4 comments

  • Avatar

    Moi ce qui m’avait fait peur c’est le fait que ça soit classé en premier dans les listes de « reverse harem » sur goodreads 😛
    Et le fait que ça soit de l’auto édition, vu le nombre d’éditeurs du genre qui existent en VO. Mais bon, c’est un peu secondaire vu que je lis d’autres séries auto édités que j’aime bien.

    On verra, je tenterais peut être un jour mais je n’en attend rien ça c’est sur.

    Reply
    • Zina

      Dans le premier tome en tout cas on est n’est pas du tout dans du reverse harem. Ils sont plusieurs à s’intéresser à elle, mais ce n’est pas du tout réciproque à part pour le perso dont je parle dans ma chronique. Je trouve ça plus prononcé dans Rebecca Kean par exemple. Ce qui est chiant par contre c’est que pour certains c’est un intérêt assez obsessionnel, et que tous les persos sont fous d’elle, même de manière platonique. A voir comment ça va évoluer.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *