Semiosis / Sue Burke

Semiosis / Sue Burke

Couverture de Semiosis de Sur Burke

Semiosis, Tome 1

Ils sont cinquante – des femmes, des hommes de tous horizons. Ils ont définitivement quitté la Terre pour, au terme d’un voyage interstellaire de cent soixante ans, s’établir sur une planète extrasolaire, qu’ils ont baptisée Pax. Ils ont laissé derrière eux les guerres, la pollution, l’argent, pour se rapprocher de « la nature ». Tout recommencer. Retrouver un équilibre définitivement perdu sur Terre. Construire une Utopie. Mais avant même de fonder leur colonie, des drames mettent à mal leur idéal. Avarie sur une capsule d’hibernation, accident d’une des navettes au moment de l’atterrissage. Du matériel irremplaçable est détruit. Les morts s’accumulent. La nature est par essence hostile et dangereuse ; celle de Pax, mystérieuse, ne fait pas exception à la règle. Pour survivre, les colons de Pax vont devoir affronter ce qu’ils ne comprennent pas et comprendre ce qu’ils affrontent.

Avis : Vous commencez à connaître mon goût pour les lectures qui font grandir ou au moins réfléchir. Vous savez également que j’aime les utopies où des actions sont mises en œuvre pour un idéal pacifique et égalitaire. J’aime aussi beaucoup tout ce qui touche à la biologie et la psychologie. Et bien Semiosis, est un condensé de tout ça ! Il ne pouvait donc que m’emballer.

On y suit plusieurs générations de terriens qui ont fui la Terre car ils voulaient vivre en paix. D’où le nom de leur nouvelle planète : Pax. Mais Pax n’est pas aussi inhabitée par des êtres intelligents qu’ils l’ont d’abord cru. Et ces êtres ne sont pas forcément des animaux. Et d’ailleurs, le plus intelligent est bien un bambou arc en ciel prénommé Stevland.

J’ai beaucoup apprécié l’alternance des générations et on en suit sept. Chaque génération change des choses (choix d’un rituel de reconnaissance, pas le droit de coucher avec des personnes d’autres générations, changement d’habitats, etc.). Ils seront soumis à des problèmes de fertilité, de maladies, de famine et de tempête. Mais un de leurs problèmes principaux, viendra d’une croyance des parents en un Éden, et de celle qu’obtenir l’égalité passe par la souffrance. Ce qui entrainera des tensions car certains enfants ne voient pas tout à fait les choses de la même manière.

Sue Burke est très inventive sur les descriptions de la faune et la flore de Pax. Et elle semble bien s’y connaître en poisons, phéromones et saveurs, pour rendre cauchemardesque ou idyllique une journée sur cette planète. Elle fait également évoluer le bambou, lui donne même une voix. C’est un des plaisirs de Semiosis : lire les potentiels pensées d’une plante, ma foi, bien souvent proche de nos propres besoins.

Il y aura des luttes de pouvoir plus ou moins violentes, il y aura des découvertes majeures et de l’art à profusion. Mais aussi des vengeances qui mourront dans l’œuf (ou pas ?) grâce aux fameuses modératrices. Ce sont principalement elles qui parlent à chaque chapitre. Le flambeau se passe de main en main par la remise secrète d’un couteau. Et cerise sur le gâteau, il y aura d’autres formes de vie peut être même extra-paxienne ? Mais ce qui est remarquable, c’est le fondu enchaîné des évènements qui nous poussent à vouloir lire toujours plus cette histoire. Les intrigues entre les différentes factions et la lutte contre une plante dont on dépend bien trop car elle fournit renseignements, nourritures et médicaments et qui a un ego de la taille d’une montagne. Lisez Semiosis pour savoir si les paxiens vont y parvenir.

Car cette SF est innovante, tant sur la forme que sur le fond. Elle est positive (les humains peuvent être pacifistes) et avec des plantes pensantes qui développent même des racines humoristiques !! Quant à moi, j’attends avec impatience Interference, le deuxième roman de Sue Burke qui doit sortir en octobre.

Roman publié aux éditions Albin Michel (Imaginaire) – Traduit de l’anglais (États-Unis) par Florence Bury

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *