Le grand effondrement / Jérôme Leroy

Le grand effondrement / Jérôme Leroy

couverture du roman lou après tout tome 1 de jerome leroyLou après tout, Tome 1

Lorsque la civilisation s’est effondrée, le monde allait mal depuis longtemps. Bouleversements climatiques, émeutes, épidémies inquiétantes et dictatures… c’était un monde en bout de course, où l’on faisait semblant de vivre normalement. Le Grand Effondrement était inévitable, mais nul n’aurait pu imaginer ce qui allait suivre. Quinze ans plus tard, Lou et Guillaume font partie des survivants. Elle est adolescente, lui a une trentaine d’années. Il l’a recueillie quand elle était toute petite. Réfugiés dans une ancienne villa perchée sur un mont des Flandres, ils savent que le danger peut surgir à tout instant.

Avis : Âme sensible s’abstenir ! Si les premières pages peuvent faire penser à un éternel roman où deux âmes en peine tentent de survivre dans un monde connu, mais si hostile, tout en développant des sentiments l’un pour l’autre… il n’en est rien, alors si c’est ce que vous attendiez, poursuivez votre lecture ! Le grand effondrement est une bouffée d’émotions à chaque page, mais aussi une profonde remise en question.

La peur : si nous continuons ainsi, que deviendrons-nous ? On bascule dans un monde de l’extrême : hyper médicalisation, hyper connexion. Et on découvre les effets si néfastes sur le long terme pour l’Homme et son environnement. On se sent mal à l’aise parce que les pratiques décrites sont si proches de la réalité. Smartphone, nanopuces, réalité augmentée, anti-dépresseurs… On tombe dans ce monde apocalyptique où on a l’impression que l’on survit en même temps que les personnages. Puis on en découvre les origines de ce monde au fil des pages, complètement accro au pourquoi-du-comment et complètement horrifié par ce monde zombiesque.

La culpabilité : et si c’était là notre futur ? Et si Jérôme Leroy ne proposait finalement qu’une des versions possibles du devenir de notre monde ? J’ai trouvé encore plus flippant que toute l’intrigue se passe dans ma région… J’y ai reconnu tous les lieux mentionnés, la menace passant finalement à quelques pas de mon village. On a alors envie d’aider ces deux jeunes gens, Guillaume le poète, et sa protégée Lou. De les recueillir et de se battre à leurs côtés contre ces créatures horriblement imaginables. Cette société en lambeaux nous donne aussi un regain d’énergie : on referme le livre sans avoir toutes les clés (vivement la suite de la saga !) mais tout en ayant envie de se bouger pour ne pas avoir ses horribles créatures un jour devant sa porte !

Roman publié aux éditions Syros. 

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *