On the edge / Ilona Andrews

On the edge / Ilona Andrews

Couverture de Chroniques des Frontaliers, tome 1 Sur la frontière d'Ilona Andrews

Chronique des frontaliers, Tome 1

Rose Drayton lives on the Edge, between the world of the Broken (where people drive cars, shop at Wal-Mart, and magic is a fairy tale) and the Weird (where blueblood aristocrats rule, changelings roam, and the strength of your magic can change your destiny). Only Edgers like Rose can easily travel from one world to the next, but they never truly belong in either. Rose thought if she practiced her magic, she could build a better life for herself. But things didn’t turn out how she planned, and now she works a minimum wage, off the books job in the Broken just to survive. Then Declan Camarine, a blueblood noble straight out of the deepest part of the Weird, comes into her life, determined to have her (and her power). But when a terrible danger invades the Edge from the Weird, a flood of creatures hungry for magic, Declan and Rose must work together to destroy them—or they’ll devour the Edge and everyone in it.

Avis : Si vous venez de temps en temps par ici, vous devez savoir que Kate Daniels est sans doute ma série d’urban fantasy préférée. Et régulièrement, j’essaie d’en trouver une aussi bonne, en regardant notamment les autres écrits des 2 auteurs. Malheureusement, je n’ai pas encore réussi. Dynasties avait finalement échoué à me convaincre, et On the edge, après un bon démarrage, m’a également laissée sur le côté.

Pourtant, cela avait bien commencé. Nous sommes transportés dans un univers où le monde réel cohabite avec le monde magique grâce à une frontière qui a comme un effet tampon entre les deux. Une zone qui a ses propres règles et où la vie n’est pas toujours simple. Et Rose, notre héroïne en a bien conscience. Avec ses 2 petits frères à charge et son travail de femme de ménage au noir, elle peine à joindre les 2 bouts. Et lorsque des monstres se mettent à attaquer les habitants de la frontière, et que Declan Camarine, un sang bleu du monde magique débarque à sa porte pour la réclamer comme sienne, cela va de mal en pis.

L’univers mis en place est original et sympathique et l’intrigue est, au début, très dynamique. La première moitié du roman se lit vraiment toute seule. On est pris dans l’histoire, entre la découverte du monde et les attaques que subit la frontière. En outre, les 2 petits frères de Rose sont vraiment attachants. Le problème vient bien sûr de la romance. Le fait que Declan débarque opportunément au même moment que les ennuis sous un faux prétexte n’enlève rien au ridicule de sa déclaration. Et malgré l’essai de résistance de Rose, je vous le donne en mille : à la moitié du tome, emballé c’est pesé, leur histoire était pliée – parce qu’il est tellement beau et tellement fort…

Après un démarrage réussi, cette 2nde partie m’a alors parue poussive. J’ai eu l’impression que l’on perdait tout le mordant du début, et qu’il n’y avait plus vraiment d’enjeux. Les scènes d’action ne me semblaient être qu’un chemin pavé pour mener à « et ils se marièrent et vécurent heureux »…

Cette nouvelle série s’est finalement révélée être de la romance paranormale alors que j’aurais voulu de l’urban fantasy. Les tomes suivants mettent en scène de nouveaux personnages, mais vous l’aurez deviné, je ne les lirai pas 😉

Roman publié aux éditions Ace Books

 

Je me fais mon avis

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

VO

14 comments

  • Avatar

    Cette série est de très loin leur moins réputé, et en effet elle est de la romance paranormale.
    Pour ma part j’avais bien apprécié l’univers, qui me faisait penser à celui de Kate Daniels, et l’intrigue générale était aussi sympa (et qui se poursuit sur l’ensemble des tomes).

    Après je n’ai rien contre les romance, même si ce n’est pas forcement mon genre favori je suis finalement assez neutre dessus. Disons que je ne vais pas m’enthousiasmer juste pour la romance, je ne suis pas du tout fleur bleu, mais en dehors des fois ou elle est abusive le reste du temps je la passe de la même façon qu’on passe les passages lents de descriptions dans un fantasy classique ou les recherches des fois un peu interminables dans les policiers classiques.
    En gros une partie pas forcement folichonne mais qui ne m’embête pas plus que ça.

    Tout les romans des auteurs sont dans le même genre finalement, même si Kate est celui ou la romance prend le plus de temps.
    Je trouve que leurs autres séries sont très sympa dans le genre léger, sans pris de tête, parfaite pour une après midi lecture ou un weekend à 1000 parce que ça se lit bien, et on ne s’ennuie pas.
    Mais c’est sur que ça ne peut pas plaire à tout le monde.

    Reply
    • Avatar

      D’ailleurs si on me demandait je recommanderai bien plus les Innkeeper Chronicles que les Edge, ils sont bien plus fun, totalement exubérants, et moins portés sur la romance (même si il y en a une sur l’ensemble mais pas très présente).

      Reply
    • Zina

      En fait, en soi j’ai rien contre la romance en elle-même (dans certaines circonstances, j’aime même bien ^^), j’ai juste du mal quand c’est niais, et le problème c’est que je trouve que dans les bouquins c’est très souvent super niais. J’adore la relation Kate/Curran, ça fait complètement partie du charme de la série, et je rêve de voir Derek et Julie dans leur propre série. Mais ce qui fait que ça marche aussi pour moi en dehors de l’humour, c’est que leur couple (pour Kate et Curran) s’est justement construit sur le temps, parce qu’ils ont appris à se connaître et pas juste parce que Curran est le plus fort de la meute.
      Ici j’avais bien aimé l’univers aussi, j’avais trouvé dommage que tout ça passe au second plan dans la seconde partie, les rebondissements prenaient des allures d’étape obligée avant « et ils vécurent heureux… »

      Reply
  • Avatar

    Cette série a de la bouteille, c’était leurs premières tentatives dans la RP ce que Hidden Legacy a mieux réussis à faire (satisfait les lectrices de romances et d’urban fantasy) avec un bon moite-moite. Dynasties a du potentiel mais on sent qu’ils ont été obligé de couper, et certains détails non travaillés se ressentent et donne du coup une série moins riche que Kate Daniels. Je suis comme toi à la recherche de la série qui l’a détrônera et ce n’est toujours pas le cas. Par contre, Innkeeper Chronicles est excellente et vient bien talonner KD. Bonne chance dans ta quête, si tu trouves, je veux aussi le bouquin ! 😀

    Reply
    • Zina

      Dynasties, j’avais surtout aimé le 2e. Le 1er avait des maladresses mais ça allait, d’ailleurs j’ai voulu lir la suite 😉 le dernier en revanche m’a soulé :/

      Reply
  • Avatar

    J’ai encore bien aimé cette série, mais je partais en m’attendant à de la romance paranormale pure et dure (un genre avec lequel j’ai en général beaucoup de mal), du coup j’ai été ravie de voir qu’il y avait un univers développé derrière, une intrigue avec de plus larges enjeux que « vont-ils finir ensemble » (et qui se poursuit d’un tome à l’autre). Je pense que si j’avais attendu de l’UF, j’aurais fini hyper frustrée 😀
    Alors oui, c’est pas exceptionnel non plus, mais comme dirait Lianne, c’est sympa et sans pris de tête, parfait pour une après midi lecture ou un weekend à 1000

    Reply
    • Zina

      Oui j’espérais vraiment de l’urban fantasy, en plus c’est comme ça que le tome commence avant de prendre un virage alors je suis tombée de haut, parce que la 1ère partie j’ai vraiment beaucoup aimé.

      Reply
    • Zina

      Le monde et l’intrigue de départ sont bien, mais je trouve que ça va trop vite entre le couple, et dans la 2e partie on dirait juste des étapes obligées pour qu’ils puissent être ensembles.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *