Ton pire cauchemar / Karin Slaughter

Ton pire cauchemar / Karin Slaughter

couverture du roman Ton pire cauchemar de Karin Slaughter

Will Trent, tome 11

Il y a quinze ans, l’existence de Sara Linton a changé à jamais lorsqu’une soirée de fête s’est terminée par la violente attaque qui a bouleversé son monde. Depuis, Sara a refait sa vie. Pédiatre reconnue, fiancée à l’agent spécial du GBI Will Trent, elle a réussi à laisser son passé derrière elle. C’était sans compter le procès qui la ramène à une autre nuit éprouvante, trois ans plus tôt, où, de garde aux urgences, elle s’est évertuée à sauver Dani Cooper. La jeune femme, victime d’une agression sexuelle, n’a pas survécu. Cette nuit-là, Sara s’est promis d’amener le criminel devant les tribunaux. Mais, quand le verdict tombe, c’est la douche froide : l’agresseur présumé, un jeune homme issu d’une famille riche et réputée, échappe à la prison, faute de preuves. Will et Sara décident alors de relancer l’enquête, et, à mesure que celle-ci progresse, des similarités troublantes entre l’agression de Dani et celle de Sara sont mises au jour ; bientôt, ce ne sont plus seulement deux affaires de viol mais plusieurs, échelonnées sur une période de seize ans, que l’investigation révèle – comme si les attaques avaient été méthodiquement pensées et perpétrées par un club de prédateurs sexuels.

Avis : Encore une réussite de Karin Slaughter ! Décidément cette autrice ne me déçoit jamais ! (Enfin presque, c’est arrivé 1 fois ou 2, mais c’est assez anecdotique sur sa longue bibliographie).

Ton pire cauchemar revient à Atlanta, où Will Trent et Sara Linton vont devoir faire face à une affaire qui va les toucher de près. Car lorsque Sara, de garde au Grady Hospital, échoue à sauver une jeune femme qui, dans son dernier souffle, lui chuchote : « Il… m’a fait m-mal. Je cr… crois qu’il m’a violée. » se jure de lui rendre justice, elle ne se doute pas que cette histoire va faire ressurgir le propre viol dont elle a été victime, 15 ans plus tôt, dans les murs de ce même hôpital. Sara entraine donc Will, mais aussi Faith, dans sa quête de la vérité. Et si elle ne s’attendait pas à ce que l’un des plus terribles évènements de sa vie revienne lui mordre les fesses, elle ne lâchera rien pour tenir la promesse faite à la jeune Dani. Et c’est passionnant de bout en bout ! Karin Slaughter a vraiment un don pour écrire des histoires qui vous prennent aux tripes.

Il faut dire que celles qu’elle raconte sont si réalistes, si terrible dans l’horreur et la violence qu’elles dévoilent, qu’il est dur de rester insensible. Et c’est encore le cas ici. L’enquête de nos héros va les mener dans les salons et country club de la haute société Géorgienne, où un groupe d’hommes et femmes sans scrupules jouent du destin des autres comme d’une balle de tennis, pétri dans leur supériorité supposée et surtout entouré de la protection de leur argent.

Faith repensa à ses enfants – à jeremy dont elle craignait plus que tout qu’il ne tombe un jour amoureux d’une fille qui lui briserait le cœur, et à Emma dont elle craignait plus que tout qu’elle ne tombe un jouR AMOUREUSE d’un homme qui lui briserait les os.
Ou pire encore.

En parallèle, Ton pire cauchemar met en exergue le traitement trop souvent réservé aux victimes de viol par la société : moquées, jugées, rabaissées… même les rares fois où on les croit. Pour ne pas subir ce traitement, il faut être retrouvé accroché dans une cabine de toilette, à moitié déchiquetée par son agresseur ! Si vous repartez sur 2 pieds, c’est certainement que vous l’avez cherché, ou que vous étiez d’accord avant de regretter ensuite. Quand on ne vous accuse tout simplement pas de mentir. Ce qui fait le lit des prédateurs…

Pour contrebalancer la dureté du récit, Karin Slaughter nous offre des personnages toujours aussi attachants et des pépites de rire avec les remarques de Faith. Cette dernière est même en train de devenir mon perso préféré, j’aimerais bien qu’elle ait un peu plus de place dans les prochains tomes. C’est d’ailleurs frustrant de les voir parler d’une affaire qui l’a beaucoup touchée, mais qui s’est pour nous déroulé « hors champs ». Si Sara a pu m’agacer dans le passé, ce n’est pas le cas ici, et j’ai adoré les petites scènes avec Amanda à propos du prochain mariage de Will et Sara ; pour 2 personnes supposées intelligentes, ils se sont montrés plutôt lent à la comprenette ^^

Comme je le disais en introduction, encore une fois une réussite ! J’ai hâte de pouvoir lire son prochain roman, qui apparemment sera encore un Will Trent.

Il y a un stylo et du papier
Dans le tiroir à côté de ton lit
Fais la liste de tout ce qui te terrifie
C’est moi

Ton pire cauchemar de Karin Slaughter est un roman publié aux éditions HarperCollins (Noir) – Traduit par Souad Degachi et Maxime Shelledy

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x