A coté de la plaque / Marc Behm

A coté de la plaque / Marc Behm

Couverture de A côté de la plaque de Marc BehmSi vous prenez l’avion, volez donc avec Marc Behm, l’auteur de Mortelle Randonnée. Avec lui, vous oublierez les trous d’air et planerez très haut. Notamment avec son roman particulièrement allumé, A coté de la plaque, l’histoire de Patrick, un petit frère de Walter Mitty, qui, dans la glauque réalité, est garagiste et s’intéresse un peu trop aux exploits d’un serial killer, le boucher, pour attirer sur lui l’attention d’une femme-flic dont il est épris. Ce qui ne l’empêche pas de passer de l’autre côté du miroir en devenant le plus délirant des explorateurs d’une Afrique onirique peuplée de papillons libidineux, d’abeilles tueuses, de fourmis comestibles, de babouins ivres de luxure et autres merveilles du continent noir freudien. Mais la réalité est encore plus cinglée avec ses postières défoncées qui sonnent deux fois plutôt qu’une, manière de bien vous faire comprendre dans quel cauchemar réel vous vivez.

Avis : Iconique colle très bien à ce roman qui est aussi iconoclaste, hilarant et rempli de suspense intelligent.

On y suit un anti-héro, Patrick Nelson, qui va s’inventer une vie rêvée pour séduire Jenny, une enquêtrice de la police. Il y a déjà eu plusieurs meurtres à la hache dans les rues de L.A. Le tueur, surnommé le Boucher, sévit dans un quartier, non loin de celui où habite et travaille Patrick. Celui-ci va essayer de se faire passer pour le tueur aux yeux de la police, pour pouvoir approcher Jenny. Mais c’est sans compter sur l’intelligence de Jenny, le côté retord du Boucher et aussi les intrusions d’Ofelia, la femme de ménage tyrannique et aux deux mains gauches, ou Nancy, la secrétaire et ex de Patrick.

A côté de la plaque est un joyeux mélange des genres, entre polar et roman d’amour un peu trash, entre roman d’aventure avec une épopée africaine car Patrick part en safari en lisant « les cités perdues d’Afrique » et roman social avec des envolées lyriques sur le communisme, des clichés (de 1991, date de l’écriture de ce roman) sur les flics, les mexicains ou le mariage.

Mais c’est surtout diablement intelligent et avec une fin incroyable. L’auteur, Marc Behm, nous maintient toujours sur le fil, entre l’enquête,  les pensées étranges de Patrick et les femmes de sa vie, et un regard acéré sur la société américaine.

Iconique, quoi.

Merci, les éditions Rivages noir et François Guerif, de revenir sur presque 40 ans de NOIR avec une sélection des 11 romans qui ont le plus marqué ces éditions.

[Sorti en janvier, La bête contre les murs de Edward Bunker que je vais me dépêcher de trouver.]

A côté de la plaque est un roman publié aux éditions Rivages (Noir) dans une collection temporaire, les Iconiques de François Guérif, (fondateur de cette collection de polar) – Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nathalie Godard.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
1
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x