Darwyne / Colin Niel

Darwyne / Colin Niel

Couverture de Darwyne de Colin Niel

Darwyne Massily, un garçon de dix ans, légèrement handicapé, vit à Bois Sec, un bidonville gagné sur la jungle infinie. Et le centre de sa vie, c’est sa mère Yolanda, une femme qui ne ressemble à nulle autre, bien plus belle, bien plus forte, bien plus courageuse. Mais c’est compter sans les beaux-pères qui viennent régulièrement s’installer dans le petit carbet en lisière de forêt. Justement un nouvel homme entre dans la vie de sa mère : Jhonson, un vrai géant celui-là. Et au même moment surgit Mathurine, une employée de la protection de l’enfance. On lui a confié un signalement concernant le garçon. Une première évaluation sociale a été conduite quelques mois auparavant par une collègue qui a alors quitté précipitamment la région.
Dans ce roman où se déploie magistralement sa plume expressive, Colin Niel nous emporte vers l’Amazonie, territoire d’une puissance fantasmagorique qui n’a livré qu’une part infime de ses mystères. Darwyne, l’enfant contrefait prêt à tout pour que sa mère l’aime, s’y est trouvé un refuge contre le peuple des hommes. Ceux qui le voudraient à leur image.

Avis : Mathurine est travailleuse sociale en Guyane. Elle n’a pas d’enfant mais a déjà subit plusieurs F.I. Elle adore la forêt amazonienne et c’est d’ailleurs par ce biais qu’elle va enquêter sur la famille Massily. Il y a la mère Yolanda, le fils Darwyne, 10 ans, et la fille, qui ne vit plus dans le bidonville de Bois Sec, et le petit cabret (abri en tôle peu robuste et très raccommodé), tout au bord de la forêt. La venue de Mathurine et le nouveau (8ème) compagnon de sa mère, vont bousculer la vie des Massily. Et si vous vous posiez la question, évidemment pas dans le bon sens… encore que…

Darwyne parle de maltraitance, de religion catholique avec exorcisme et d’esprits de la forêt… c’est assez dérangeant .
Darwyne parle de misère sociale, d’essayer de s’en sortir et de systèmes sociaux à bout de souffle … c’est violent.
Darwyne parle de l’interpénétrabilité nature/humain, d’enjeux écologistes et de questionnement sur la natalité … c’est puissant.
Le tout avec une poésie et une maîtrise du suspense incroyable.

Vous l’aurez compris, je recommande plus que chaudement Darwyne et je vais lire d’autres romans de Colin Niel. D’ailleurs, le(s)quel(s) me recommanderiez vous ?!

Darwyne de Colin Niel est un roman publié aux éditions du Rouergue.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x