Un prénom en trop / Christophe Carlier

Un prénom en trop / Christophe Carlier

couverture du roman Un prénom en trop de Christophe Carlier

Il a suffi d’une soirée d’été pour que Rebecca, jeune femme sans histoires, soit prise au piège d’un jeu cruel, implacable. À présent, lorsqu’elle marche dans la rue, elle se retourne tous les trois pas. Rebecca pense que le danger est dans son dos. Pourquoi ne serait-il pas devant elle ou juste à ses côtés ?

Avis : Un prénom en trop a reçu le prix de la gendarmerie nationale. Très prosaïquement, je m’imaginais donc que nous allions y suivre, principalement, un gendarme. Eh bien, pas du tout ! Si nous en rencontrons bien un, il a un tout petit rôle, et qui ne le met pas forcément toujours très en valeur…

La narration du roman est vraiment originale. Elle est divisée en 2 points de vue : celui d’un homme mystérieux, dont on ne connaîtra jamais le nom et celui de Violette, une jeune femme timide qui travaille avec l’héroïne. Au centre, Rebecca, objet de toutes les passions et de toutes les convoitises. Au moins pour ces deux-là. Christophe Carlier nous fait suivre le cheminement de leurs pensées, de leurs interactions avec la jeune femme. Et ce qui fait la particularité de ce récit c’est que Rebecca a beau être l’héroïne – malgré elle -, nous ne la connaissons que par la vision qu’ils ont d’elle. Nous sommes d’ailleurs à la limite du roman épistolaire. Car bien que notre Anonyme et Violette ne se parlent pas, leurs chapitres semblent eux, se répondre.

Très courts, ceux-ci nous entraînent très efficacement dans leur obsession. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, d’une obsession, folle, dévorante, qui mène à la déraison, au harcèlement… au meurtre ? Le rythme n’est pas haletant, mais lancinant. Une mélodie qui m’a tenue captive pendant une après-midi de lecture. Plus j’avançais, et plus je me demandais comment l’auteur allait clore son histoire. Et…

J’ai adoré la chute d’Un prénom de de trop ! Je ne l’avais pas du tout vu venir, et je l’ai vraiment trouvée réussie et piquante !

Roman publié aux éditions Plon
Prix du roman de la gendarmerie nationale 2022

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x