Le tricycle rouge / Vincent Hauuy

Le tricycle rouge / Vincent Hauuy

couverture poche du roman le tricycle rouge de vincent hauuy

Noah Wallace, Tome 1

Noah Wallace est un homme usé, l’ombre du brillant profileur qu’il était jusqu’à ce qu’un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais un appel téléphonique va le contraindre à reprendre du service. Son ami et ex-coéquipier Steve Raymond a besoin de lui. Une carte postale trouvée sur le lieu d’un crime atroce au Canada l’implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt. Tout porte à croire qu’un tueur en série présumé mort, le Démon du Vermont, est de nouveau à l’œuvre. Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix. Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?

Avis : Le tricycle rouge est un roman bien trash comme je les aime, avec une petite pointe de conspirationnisme qui fait son effet par les temps qui courent !

Noah Wallace était brillant, amoureux et au service de la police, lorsque le Démon du Vermont a fait parler de lui avec des crimes atroces. Il a tout perdu lors de l’accident qui a tué ce sérial killer : son amour, sa mémoire, une partie de son esprit d’analyse, et son partenariat avec la police. Maintenant, il vivote avec ses doses massives d’anxiolytiques, sa canne et dans un job qui ne lui convient pas sous les ordres de la « Gorgone ». Heureusement, il y a Rachel, une belle femme rousse qui le fait se sentir un peu moins naze, même s’il doute toujours de son amour pour lui, qui se sent si anéanti.

Sophie Lavallée, que l’on pourrait croire « fille à papa », essaie de mener une vie indépendante grâce aux infos qu’elle publie sur son blog un poil conspirationniste ou dans les journaux. Ses deux meilleurs amis, Blake (un informaticien/ hacker) et Bethany (une aspirante actrice), ainsi que son chat Grumpy forment un cercle presque familial autour d’elle, puisqu’elle essaie de ne pas dépendre de son père. De plus, elle vient de mettre un terme à ses fiançailles avec Benedict Owen, l’adjoint du procureur, dans des circonstances humiliantes pour celui-ci.

Mais la vie de Noah et de Sophie, qui ne se connaissent pas le moins du monde, est sur le point de changer drastiquement !!! Le démon du Vermont ne refait-il pas surface en envoyant une carte à Noah et à Steve Raymond, son ancien coéquipier ? Sophie, ne vient-elle pas de recevoir un mail anonyme qui la projette dans l’univers du dark web sur la piste de Trout, le journaliste des années 70 qui a disparu ?

Ce qui est très bien réussi dans Le tricycle rouge tient en deux mots : alternance et suspense. Le sang et la violence en sont la cerise sur le gâteau.

Il y a une alternance entre l’enquête que mène Sophie et celle qu’essaie de mener Noah ; lesquelles, vous vous en doutez bien, vont se rejoindre. Mais ce n’est pas l’important. Ce qui importe, c’est le trajet pour y arriver. Il sera émaillé de chausses trappes, d’hallucinations et de meurtres, tous plus violents et sadiques que les précédents.

Et le suspense pour parvenir à la compréhension des meurtres et à la disparition du journaliste dans les années 70 est rondement mené. C’est d’une main de maitre que Vincent Hauuy nous ballade du dark web à la mort d’un petit garçon sur un tricycle rouge, qu’il nous entraine dans les hallucinations de Noah et les senteurs de myrte que laisse derrière lui le démon du Vermont, qu’il nous guide dans les méandres du cerveau d’un hacker ou les pensées malsaines d’un adjoint du procureur ou encore dans celles plus que torturées de Noah.

Alors, suivrez-vous la piste sanglante laissée par les roues d’un tricycle rouge ?

Roman publié aux éditions Le livre de poche

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
2
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x