Sweep in Peace / Ilona Andrews

Sweep in Peace / Ilona Andrews

couverture du roman Sweep in peace de Ilona Andrews

Innkeeper Chronicles, Tome 2

Dina DeMille isn’t your typical Bed and Breakfast owner. Her inn defies laws of physics, her dog is secretly a monster, and the only permanent guest of the inn is a former Galactic tyrant with a price on her head. The inn needs guests to thrive and guests have been scarce, so when an Arbitrator shows up at Dina’s door and asks her to host a peace summit between three warring species, she jumps on the chance. Unfortunately, for Dina, bridging the gap between space vampires, the Hope-Crushing Horde, and the merchants of Baha-char is much easier said than done. To make the summit a success, she must find a chef, remodel the inn, keep her guests from murdering each other, and risk everything, even her life, to save the man she might fall in love with. But then it’s all in the day’s work for an Innkeeper…

Avis : Lorsque j’ai lu Clean sweep cet été, je l’avais trouvé sympathique et divertissant, mais pas vraiment marquant. Sweep in peace remonte le niveau d’un cran et ce fut un réel plaisir de le lire !

Nous retrouvons Dina 6 mois après les évènements du premier tome. Elle tente toujours de faire sortir Gertrude Hunt, son auberge, du marasme de solitude dans laquelle elle se trouve. Et justement, voilà sa chance de se démarquer : George, un conciliateur galactique, lui demande d’accueillir un sommet entre 3 puissantes factions rivales en guerre depuis des décennies. Le truc, c’est qu’il y a une raison pour que George s’adresse à Dina : tous les autres aubergistes ont refusé car c’est une foutue mission impossible, et extrêmement dangereuse par-dessus le marché ! Mais à cheval donné on ne regarde pas les dents… et comme ses invités, Dina est désespérée.

L’intrigue de Sweep in peace est prenante de bout en bout et je ne me suis pas ennuyée une minute. Dina est prise dans un véritable sac de nœuds politique et elle aura fort à faire si elle veut réussir à sortir son épingle du jeu. Car non seulement elle va devoir garder tous ses hôtes en vie – ce qui n’est pas une mince affaire entre ennemis mortels – mais elle devra aussi contribuer au succès du sommet si elle veut que son auberge en ressorte grandie.

Ilona Andrews profite de ce tome pour développer encore son univers. Tout en restant dans le cadre de l’auberge, le couple parvient à nous transporter sur d’autres mondes et civilisations. À travers les 3 puissances étrangères qu’accueille Gertrude Hunt, c’est tout une manière de vivre qui se dévoile avec ses coutumes, ses lois et ses devoirs.

Au niveau des personnages, je suis aussi contente que les auteurs se soient débarrassé du triangle amoureux qui me dérangeait dans le précédent tome. Il n’y a d’ailleurs pas vraiment de romance ici, et c’est très bien ainsi ! Et sur un autre thème, je salue l’arrivée d’un nouveau et excellent personnage, Orso le chef, qui met du piquant dans tous les sens du terme !

Je retournerai donc avec grand plaisir à Gertrude Hunt, et ce d’autant plus facilement que One fell sweep est déjà dans ma liseuse 🙂

Roman publié aux éditions Nyla
L’avis de Gilwen

logo challenge read in enslish 2016 2017

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
6
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x