La mort ou la gloire / Nicholas Eames

La mort ou la gloire / Nicholas Eames

couverture du roman La mort ou la gloire de Nicholas Eames

Wyld, Tome 1

Clay Cooper et ses hommes étaient jadis les meilleurs des meilleurs, la bande de mercenaires la plus crainte et la plus renommée de ce côté-ci des Terres du Wyld – de véritables stars adulées de leurs fans. Pourtant leurs jours de gloire sont loin. Les redoutables guerriers se sont perdus de vue. Ils ont vieilli, se sont épaissis et ont abusé de la bouteille – pas forcément dans cet ordre, d’ailleurs.
Mais un jour, un ancien compagnon se présente à la porte de Clay et le supplie de l’aider à sauver sa fille, prisonnière d’une cité assiégée par une horde de monstres sanguinaires. Même si cela revient à se lancer dans une mission que seuls les plus braves et les plus inconscients seraient capables d’accepter.
Le temps est venu de reformer le groupe… et de repartir en tournée.

Avis : J’ai vu passer de nombreux avis enthousiastes sur La mort ou la gloire, et j’étais assez curieuse de le découvrir. Toutefois, je n’en suis pas ressortie aussi convaincue que la plupart, même si honnêtement, je n’ai rien de concret à lui reprocher ^^

Déjà, je m’étais fait une idée biaisée de l’histoire. Malgré les mots « groupe » et « tournée », il n’y est absolument pas question de musique. Ce n’est ni au son de leurs chants celtiques ou de leurs instruments (ce que j’aurais trouvé super original) que les bandes de mercenaires affrontent les hordes du Wyld, mais bien à la manière classique, munis de leur seule force et de leurs épées. Du coup, j’étais un peu déçue.

La mort ou la gloire est un roman d’action et d’amitié. Gabriel, ancien meneur de Saga, une troupe de mercenaires célèbre en son temps, y cherche à reformer la roquebande – chacun a pris sa retraite et vogue désormais dans de nouveaux horizons – afin d’aller sauver sa fille, qui a suivi les traces de son père. Après s’être engagée dans l’armée de la République pour défendre Castia, Rose s’y retrouve maintenant coincée, assiégée par une meute des pires monstres que peut produire le Cœur du Wyld, dans une ville qui n’a aucun espoir de survie. Une mission désespérée, quoi.

Nicholas Eames a le sens de la formule, son style est simple, fluide, efficace. Il utilise le comique de répétition et ça fonctionne. Ses personnages ne sont pas avares de punchlines, les batailles sont épiques, et l’amitié y est profonde. Pourtant, il m’a fallu 3 semaines pour en venir à bout. Alors j’étais dans une période de grande fatigue où j’avais peu envie de lire, mais pour moi c’est quand même la preuve que je n’étais pas vraiment passionnée par l’histoire. Malgré ses piques amusantes, j’ai fini par lui trouver un côté trop linéaire. Wyld, en fait c’est une intrigue de jeu vidéo : une succession d’épreuves avant d’affronter le big boss final.

La mort ou la gloire, est officiellement un premier tome, mais il peut tout à fait se lire comme un one-shot. Le sauvetage de Rose trouve ici sa résolution, et le tome 2, Rose de sang, suivra de nouveaux personnages.

Roman publié aux éditions Bragelonne – Traduit par Olivier Debernard
Prix Hellfest Inferno 2020, Prix David Gemmell 2018 du meilleur premier roman, Prix Fantasy Faction 2017 du meilleur roman de Fantasy, Prix Reddit Fantasy 2017 du meilleur premier roman

Lire aussi l’avis de Lianne et de L’ours

logo du challenge prix litteraires en sfff

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
2
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x