Replis / Emmanuel Quentin

Replis / Emmanuel Quentin

couverture du roman Replis de Emmanuel Quentin

Dans une France ravagée par le changement climatique et la Grande Guerre des Frontières qui s’en est suivie, l’État contrôle tout et abreuve la population de fake news. Daniel Sagnes est l’un de ces monteurs/menteurs, simple rouage de la grande machinerie du mensonge institutionnalisé. Et à ce titre, il sait que l’Assimilation, qui permet de transférer aux enfants la conscience d’un de leurs parents en fin de vie, présentée comme seul espoir de survie dans ce monde de centres, est une supercherie. Alors quand vient le moment d’accueillir en lui la conscience d’un père honni, il n’a d’autre alternative que la fuite.

Avis : À la fois roman d’anticipation, aux airs post-apo et dystopiques, Replis est un polar cyberpunk nerveux qui prend place sur une planète en train de mourir, dans une société ultra-contrôlée. Notre héros, Daniel Sagnes, n’en est pas vraiment un. Désabusé, cynique, antisocial et égoïste, il n’a que 3 personnes dans son répertoire (sa grand-mère, sa sex-friend, et un contrebandier) et il surkiffe son job de monteur au gouvernement, dans lequel il excelle. Manipuler les vidéos que ses chefs lui envoient pour qu’ils puissent à leur tour manipuler l’opinion de la population ne lui pose aucun problème moral. De toute façon, on va tous mourir, alors… autant faire ce qui lui plait en attendant, et profiter de quelques privilèges dus à sa situation.

Cette petite vie tranquille déraille le jour où il découvre que le père qu’il croyait mort depuis des années est non seulement bien vivant, mais qu’il est une grosse pointure, quelqu’un qui compte, bien plus que lui, petite main de l’ombre. Et ce n’est pas pour renouer des liens filiaux avec son fils qu’il fait soudain sa réapparition. En phase terminale, il n’a désormais qu’un moyen pour survivre : pratiquer l’Assimilation avec son seul descendant. Cette technique permet à la conscience des parents de perdurer dans le corps de leurs enfants. Les 2 esprits, leurs connaissances, leurs souvenirs, se partagent alors le même corps. S’ensuit une course en avant éperdue pour Daniel, qui refuse de se soumettre.

Nous sommes en 2072, et Emmanuel Quentin imagine un avenir social et environnemental tout à fait crédible. Ravagée par le réchauffement climatique, la Terre survit difficilement. De grandes parties, les Terres Brûlantes, ne sont plus habitables, la pollution est telle que l’air des villes n’est plus respirable sans équipement approprié. Les États se sont refermés sur eux-mêmes, les bidonvilles pullulent, ainsi que les milices armées, le contrôle de l’information n’est plus un enjeu, mais la norme.

L’auteur a en outre la bonne idée d’insérer entre les chapitres des dossiers de demande de modification de vidéos pour de la propagande ou de la diffamation. Ça permettait d’étoffer un contexte glaçant et sans scrupules sans alourdir le texte. (Toutefois mes petits yeux auraient apprécié une police un peu plus grosse et plus de contraste dans les reproductions des documents officiels.)

Replis nous entraîne de manière très efficace à la suite de cet anti-héros qui, loin de vouloir sauver le monde, veut avant tout sauver sa peau. L’auteur nous réserve quelques twists bien trouvés. Je regrette juste la fin un peu trop facile à mon goût, et la « révélation » de l’avant-dernier chapitre qui m’a paru incohérente avec le reste.

Roman publié aux éditions Pocket
Lire aussi l’avis de Tiger Lilly

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
7
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x