Rendez-vous avec le danger / Julia Chapman

Rendez-vous avec le danger / Julia Chapman

Couverture de Rendez-vous avec le danger de Julia Chapman

Les détectives du Yorkshire, Tome 5

À la suite d’un accident mortel survenu à la foire aux bestiaux de Bruncliffe, le commissaire-priseur Harry Furness engage Samson et Delilah pour mener l’enquête. Mais ce qui semblait n’être qu’une simple vérification de routine prend vite un tour plus sombre quand les détectives découvrent que cet accident a probablement été provoqué… Ajoutez à cela des vols de moutons, un dangereux chantage et un fermier amoureux, et vous aurez la recette parfaite pour une enquête explosive !

Avis : Prêts à retourner à Bruncliffe pour quelques jours de vacances ? Retrouver le charme de la campagne anglaise, sa douceur de vivre, ses vallons, ses vols de moutons… Attention, avec Rendez-vous avec le danger, certains pourraient bien repartir les pieds devants…

Dans ce 5e tome, Samson et Delilah, désormais officiellement associés dans l’Agence de Recherche des Vallons, sont embauchés pour enquêter sur la mort suspecte accidentelle d’un bouvier lors d’une vente aux enchères, sous l’aspect hygiène et sécurité. De fil en aiguille, cela va rapidement les mettre sur la piste d’un gang de voleurs de moutons particulièrement redoutable agissant au niveau national. En parallèle, Rick Procter doit faire face à un maître chanteur, au courant de ses petites activités illicites.

Cette nouvelle intrigue au sein de la communauté agricole de Bruncliffe est menée à la manière des Vallons : commérages, suspicion, mais malgré tout entraide. Julia Chapman met ici en avant les difficultés de cette vie de fermier, et les enjeux vitaux que les vols représentent pour eux. On voit moins les habitants du village, et notamment Ida, un de mes personnages préférés, mais son passage, tout éclair qu’il fut, a été déterminant ; enfin presque ! et comme d’habitude, sur tous les fils rouges lancés depuis le début de la série, on n’est pas plus avancé à la fin qu’au début du tome 😉

C’est qu’on aime prendre son temps à la campagne ! Mais le voyage est toujours sympathique, et servi avec une pointe d’humour.

Roman publié aux éditions Robert Laffont (La bête noire) – Traduit de l’anglais par Dominique Haas et Stéphanie Leigniel

logo du challenge british mysterieslogo challenge dames en noir 3e edition

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Un p'tit commentaire, m'sieur dame ? :)x
()
x