Trouver l’enfant / Rene Denfeld

Trouver l’enfant / Rene Denfeld

MCouverture de Trouver l'enfant de René Denfeldadison Culver a disparu alors que ses parents choisissaient un arbre de Noël dans la forêt nationale de Skookum, Oregon. Elle aurait aujourd’hui huit ans. Certains qu’elle est encore vivante, les Culver se tournent vers Naomi Cottle. Enquêtrice privée connue de la police comme « la femme qui retrouve les enfants », Naomi est leur dernier espoir. Sa recherche méthodique l’emmène dans les terres sauvages du Nord-Ouest Pacifique, et au coeur de son propre passé. Alors que Naomi suit la piste de l’enfant, les fragments d’un rêve sombre viennent lui rappeler une perte terrible depuis longtemps refoulée.

Avis : Terrifiant. Glaçant. Addictif. Envoûtant. Poétique. Que dire de plus pour vous donner envie de dévorer Trouver l’enfant ?!

Vous en voulez plus ? Ok.

Rechercher des enfants disparus. Redonner une once d’espoir à des familles endeuillées, déchirées, dont un infime espoir de revoir ce petit être cher est l’unique raison de vivre. Ce sacerdoce, c’est devenu le métier de l’enquêtrice Naomi Cottle. Mais à quel prix ?! Nomade, dévoreuse d’asphalte aux quatres coins des États-Unis, solitaire, elle a mis depuis bien longtemps de côté l’idée d’une vie de famille. Elle se raccroche à ces enquêtes, celles que l’on a classé sans suite, faute de preuves voire d’envie. Des situations dans l’impasse qui semblent la vivifier. Elle ne choisit pas les enquêtes, celles-ci viennent à elle, comme dernière bouée de sauvetage face à une réalité si dure à accepter. Elles lui permettent de faire resurgir des souvenirs d’un passé trouble, douloureux, qu’elle peine à reconstruire et qui lui manque pour comprendre qui elle est.

Cette réalité, les Culver ne l’acceptent pas. Pour eux, un espoir subsiste, tant qu’ils ont l’intime et infime conviction, même 3 ans après, que leur fille est quelque part, là-dehors. Madison avait 5 ans lorsqu’elle a disparu dans la neige glaciale de l’Oregon. Courir de joie pour trouver le sapin de Noël idéal et se retrouver perdue au beau milieu de l’immense et brumeuse forêt de l’Oregon en l’espace de quelques instants… une poignée de secondes et tout bascule. Même 3 ans après, Naomi Cottle, sous la plume de Rene Denfeld, nous apprend que chaque seconde est précieuse et que tout peut basculer à chaque instant. Avec délicatesse et tact, elle traite un thème difficile dans un cadre géographique inhospitalier. Avec brio ! Une ambiance sombre, frissonnante, s’installe rapidement. On devient réticent, de peur que Trouver l’enfant nous renvoie à de bien tristes faits divers, mais on est happé par le talent d’écrivain de Rene Denfeld et la ténacité de Naomi. On alterne entre enquête réelle et adaptation d’un conte russe qui adoucit la réalité.

Trouver l’enfant est un roman publié aux éditions Rivages (Noir) – Traduit de l’anglais par Pierre Bondil. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *