Serial Watcher | Mai – Juin 2020

Serial Watcher | Mai – Juin 2020

The Pale Horse | Mini-série
Créée par Sarah Phelps (2020)
Avec Rufus Sewell, Kaya Scodelario, Sean Pertwee, Henry Lloyd-Hughes…
Série britannique – Terminée
Genre : Suspense
Format : 2×60’
D’après le roman éponyme d’Agatha Christie
Avis : Je suis rarement déçue par les adaptations d’Agatha Christie, surtout lorsque Sarah Phelps est impliquée dans la création. The pale horse ne fait pas exception. Nous avons pourtant là une histoire assez différente de ce qui est proposé habituellement, qui flirte avec le paranormal. Nous y suivons Mark Easterbrook qui semble, comme d’autres personnes se trouvant sur une mystérieuse liste, victime d’une malédiction. Cette liste a été découverte cachée sur le corps d’une femme retrouvée morte de fort étrange manière. Aucuns liens ne lient, a priori, toutes ces personnes. Mais Mark va tout faire pour comprendre ce qu’il se passe. Et tenter de sauver sa vie… car chacune des personnes de la liste, décède les unes après les autres…
Réalisation soignée et acteurs impeccables pour 2h prenantes, mystérieuses, et qui m’ont à nouveau surprise avec le twist de fin !
À noter que la série ne reprend apparemment que les grandes lignes du roman.


Spinning out | Saison 1
Créée par Lara Olsen et Samantha Stratton (2020)
Avec Kaya Scodelario, January Jones, Willow Shields, Evan Roderick…
Série américaine – Annulée
Genre : Drama • Sport
Format : 10×52’
Avis : J’ai passé un bon moment avec cette série qui suit une jeune patineuse souffrant de troubles bipolaires hérités de sa mère. Entre son combat contre sa maladie, ses tentatives pour gérer les crises de sa mère et s’occuper de son affreuse petite sœur, et son besoin de renouer avec la glace après une grave chute, on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer. Kat est très sympathique, et sa famille plutôt détestable, on n’a donc aucune difficulté à rentrer en empathie avec elle. Drame, amour et compétition voilà les éléments principaux du show. Et si vous aimez le partinage artistique comme moi, vous allez adorer les scènes sur la glace. La série évolue très vite, et bien qu’elle ait été annulée, la fin peut passer pour un series finale sans trop de frustration.

Séries abandonnées

The plot against America, saison 1 épisode 1. J’avais pourtant très envie de voir cette série historique, adaptée du roman de Philip Roth, mais la vérité c’est que lors du très long premier épisode, je me suis ennuyée.

Nancy Drew, saison 1 épisode 1. Nous sommes là dans une série totalement différente, adaptée cette fois des romans de Caroline Quine mettant en scène la détective Alice Roy, dont j’étais une grande fan petite. Genre différent, mais problème identique : je me suis ennuyée. Et je n’ai pas reconnue l’héroïne de mon enfance dans cette Nancy Drew.

J’ai testé ces 2 séries le même jour. Ce n’était apparemment pas le bon !

The resident, saison 1 épisode 11. J’ai pourtant bien aimé le concept derrière cette série médicale (dénoncer la réalité souvent très mercantile et loin du serment d’Hippocrate du système hospitalier) et le trio de tête des personnages est plutôt sympathique, mais en fait je me suis rapidement ennuyée devant les épisodes, même si j’aurais été curieuse de savoir comment l’histoire fini entre Nic et Lane.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
4
0
Un p'tit commentaire, m'sieur dame ? :)x
()
x