Suspecte malgré elle / Emery Harper

Suspecte malgré elle / Emery Harper

Couverture de Suspecte malgré elle, le tome 1 de Céleste mène l'enquête d'Emery Harper

Celeste Eagan mène l’enquête, Tome 1

Pas plus tard que la semaine dernière, j’étais une mère célibataire et prof d’art dramatique ordinaire à la Peytonville Prep qui menait une vie à peu près normale. Le seul vrai drame auquel j’étais confrontée concernait mon ex, entraîneur de football, et sa garce de copine. Et peut-être aussi décider si oui ou non je voulais de ce boulot d’actrice principale à temps plein au théâtre du coin.
Tout a changé quand j’ai découvert mon patron pendu dans son bureau. Le suicide s’est avéré être un meurtre, et mon ex a bizarrement disparu de la circulation. J’ai bien essayé de trouver quelques réponses, mais tout ce que ça m’a valu, c’est d’éveiller les soupçons de Shaw Muldoon, cet inspecteur irrésistible et perpétuellement à cran. Pas vraiment ce que j’espérais éveiller chez lui, si vous voyez ce que je veux dire.
À présent, ma vie est super passionnante, si on compte un séjour en prison, plusieurs tentatives de cambriolage, de nouveaux cadavres et une voiture qui explose mystérieusement. Ai-je mentionné que j’avais, en plus, mon propre harceleur ? Il est devenu assez évident que si je ne démasque pas très vite le tueur, ma vie ne sera plus jamais ennuyante… elle sera terminée.

Avis : J’ai craqué sur Suspecte malgré elle lors d’une promotion numérique. J’espérais passer, avec cette comédie policière, un moment drôle et enlevé. Cela a été réussi… puis raté.

Pourtant, cela commençait bien. Nous rencontrons Celeste Eagan, prof d’art dramatique, aux prises avec une fille surdouée de 10 ans et un ex encombrant qui a toujours un service à demander. Et c’est justement le dernier service en date qui la met sous le feu de projecteurs dont elle se serait bien passée : ceux de la police… et ceux d’un meurtrier. Car elle vient de découvrir le corps de son patron pendu au plafond de son bureau et pour les uns comme pour les autres, elle en sait beaucoup plus qu’elle n’en dit.

Celeste est une héroïne attachante, drôle et qui n’a pas la langue dans sa poche. J’ai vraiment eu beaucoup de plaisir à la suivre dans un premier temps – nonobstant les yeux « kaki » de sa fille et les incessants petits noms doux (puce, chérie) dont l’affuble sans arrêt son meilleur ami. Il y a des scènes vraiment drôles et l’intrigue est prenante dans la première partie. Celeste se lance dans l’enquête avec armes et trompettes : zéro compétences mais pleins d’idées délirantes. Son crush pour Shaw Muldoon, le policier chargé de l’enquête, ajoute encore du piment au roman.

Seulement voilà, cela commence à partir en cacahouète lorsque notre détective en herbe découvre le premier vrai indice menant au coupable. Sur une intuition elle comprend qu’il s’agit là du mobile du crime. Le problème, c’est qu’elle est incapable de voir le coupable qui y est lié, alors qu’il n’y a qu’une seule et unique possibilité. À partir de là toute l’intrigue devient très prévisible et j’ai vu arriver tous les rebondissements à des kilomètres.

L’autre gros problème de Suspecte malgré elle, c’est que toute la partie censée apporter son côté « frisson » au roman n’est pas crédible. La police persiste à la considérer comme suspecte alors qu’on a tenté, plusieurs fois, de l’assassiner (avec bombe et fusillade). Ils pensent qu’il est possible qu’elle ait elle-même monté ces attentats afin d’éloigner les soupçons… et ne la mettent même pas sous protection, dans le doute, on ne sait jamais, qu’elle soit réellement en danger ! Certainement à cause des grandes accointances de cette petite institutrice avec la mafia de Peytonville,… C’est juste ridicule.

Tout cela m’a un peu gâché le plaisir de lire Suspecte malgré elle. C’est le premier tome d’une série mais je ne pense pas lire la suite qui, de toute façon n’est pas parue en France.

Roman paru aux éditions Bookmark (Collection Infinity) – Traduit par Lorraine Cocquelin

logo challenge dames en noir 3e edition

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *