Et les vivants autour / Barbara Abel

Et les vivants autour / Barbara Abel

couverture du roman et les vivants autour de barbara abel

Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l’existence de chacun ne tourne plus qu’autour du corps de Jeanne, vingt-neuf ans. Un corps allongé sur un lit d’hôpital, qui ne donne aucun signe de vie, mais qui est néanmoins bien vivant. Les médecins appellent cela un coma, un état d’éveil non répondant et préconisent, depuis plusieurs mois déjà, l’arrêt des soins. C’est pourquoi, lorsque le professeur Goossens convoque les parents et l’époux de Jeanne pour un entretien, tous redoutent ce qu’ils vont entendre. Ils sont pourtant bien loin d’imaginer ce qui les attend. L’impensable est arrivé. Le dilemme auquel ils sont confrontés est totalement insensé et la famille de Jeanne, en apparence si soudée, commence à se déchirer autour du corps de la jeune femme…

Avis : Barbara Abel prend un malin plaisir à nous mener par le bout du nez. Rien n’est comme elle veut nous le faire croire. Il ne faut écarter personne des coupables et tout le monde a potentiellement quelque chose à cacher. Avec ça, j’ai tout dit… et rien dit.

En effet, quelle famille n’a pas ses non-dits ? Quelle famille ne joue pas une mascarade ? Auprès des voisins, des connaissances et parfois même au sein même du noyau familial ? Alors qu’a de si différent la famille Mercier, pour donner lieu à l’appellation thriller de ce roman ?

Gilbert et Micheline sont catholiques. Mariés, ils ont deux filles qui ont quitté le nid. Charlotte et Jeanne, devraient avoir une vie rêvée. Leur père est riche, leur maman est restée au foyer pour elles. Pourtant, Jeanne est dans le coma et Charlotte se sent comme le deuxième choix de sa mère. Même les gendres, Jérôme et Guillaume sont troubles et troublés. Jérôme est acteur et Guillaume tient un resto avec Charlotte. Pas d’enfant en vue pour eux deux, et cela tend Charlotte.

Alors, je ne vais pas dire l’indicible. Et vous laisserais le plaisir de lire et découvrir ce qu’il va se passer dans cette chambre d’hôpital où Jeanne comate depuis 4 ans. Je n’éventerais pas le suspense, les incartades et les retournements de situations dont cette autrice nous fait cadeau. Je ne trahirais pas toute la psychologie mise en place sur des décennies par Barbara Abel. Je ne dévoilerais pas les manipulations des uns et des autres. Mais je peux vous dire que c’est moche, violent et virulent. Que c’est mené d’une main de maître et que j’en redemande.

Le fait le plus incroyable de cette histoire est inspiré d’un fait divers réel. Tout le reste n’est que pure imagination.

Et les vivants autour est un roman publié aux éditions Belfond

17 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *