L’affaire Lord Spenser / Flynn Berry

L’affaire Lord Spenser / Flynn Berry

Couverture de L affaire Lord Spenser de Flynn BerryClaire est médecin et mène à Londres une vie apparemment sans histoires. Enfant, elle a pourtant eu à subir un événement traumatisant : tandis qu’elle dormait à l’étage de la propriété familiale, sa nounou a été assassinée et sa mère a échappé de justesse à l’agresseur. Le meurtrier présumé serait le père de Claire, un membre de l’aristocratie britannique, disparu sans laisser de traces. La mère a prétendu avoir reconnu son mari, les riches et puissants amis de celui-ci ont toujours clamé son innocence. Presque trente ans plus tard, Claire n’a pas surmonté le passé. Apprenant par la police que le fantôme qui la hante est peut-être encore en vie, elle part en quête d’une vérité qui lui est devenue indispensable. S’inspirant librement d’une célèbre affaire criminelle des années 1970 – l’affaire Lord Lucan, le premier lord reconnu coupable de meurtre depuis le XVIIIe siècle – ce thriller glaçant met en scène une héroïne marquée au fer, déchirée par les liens du sang. Il offre aussi une réflexion très actuelle sur les ravages de la violence au sein du cocon familial, les privilèges de classe et la loi du silence.

Avis : Si vous pouviez voir les cernes sous mes yeux, vous comprendriez en un regard ce que j’ai ressenti à la lecture de L’affaire Lord Spenser de Flynn Berry !

Des cernes de fatigue, certes, à ne plus pouvoir refermer le livre, et ce, pour deux raisons ! C’est qu’il nous tient en haleine ! Mais que s’est-il passé ? Qui est ce mystérieux Lord ? Où est-il ? Les morceaux du puzzle se recollent au fur et à mesure des recherches de sa propre fille, Claire. Véritable livre-thérapie, on a cette impression que, comme Claire, on a besoin de savoir et de comprendre le pourquoi du comment de ce meurtre effroyable pour aller de l’avant. Profondément traumatisée, Claire n’arrive pas à se reconstruire, elle qui était si jeune au moment du du drame. Elle a vécu avec la peur au ventre que son père les retrouve, elle, son frère et sa mère, mais aussi avec une colère  sourde enfouie au plus profond d’elle-même, qui la pousse aujourd’hui à chercher des indices auprès des amis qui ont toujours défendu son père pour le retrouver. Elle sursaute à chaque coup de téléphone de l’inspecteur qui lui annonce avoir peut-être retrouvé sa trace. Elle angoisse à l’idée d’être suivie. Elle a grandit dans le doute et l’incertitude, ce qui permet à Flynn Berry d’aborder les ravages de ces sentiments sur une vie.

Des cernes d’effroi. Cette histoire est inspiré d’un fait réel britannique, ce qui rend encore plus réaliste la lecture. On se fait des films, on se prend à devenir scénariste en rejouant notre propre version dans notre tête. Le côté psychologique du roman, et le fait d’aborder l’affaire par le biais de la fille, en incluant par-ci par-là des flash-back pour l’expliquer, apporte une touche de modernité à une intrigue classique de thriller. On a aussi froid dans le dos quand on imagine Claire en filature, obnubilée par la vérité, vivant dans le mensonge pour approcher ceux qui défendent son père et pourraient, potentiellement, le cacher.

L’affaire Lord Spencer est un roman reprenant les codes classiques du thriller avec une touche de peps psychologique. 

Roman publié aux éditions Presses de la cité – Traduit de l’anglais par Valérie Malfoy.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *