Le dieu dans l’ ombre / Megan Lindholm (Robin Hobb)

Le dieu dans l’ ombre / Megan Lindholm (Robin Hobb)

Couverture de Le dieu dans l'ombre de Robin Hobb/Megan Lindholm

Evelyn a vingt-cinq ans, un époux, une belle famille et un enfant de cinq ans.
Quand elle était jeune fille, elle avait la compagnie des forêts de l’Alaska, de la poésie de la nature et de Pan, un faune mystique.
Un jour, il disparut.
Elle n’aurait jamais cru que la créature irréelle surgirait à nouveau dans sa vie et agiterait en elle ces émotions fantasmatiques et sensuelles.
À mi-chemin entre la civilisation et la nature, sous le couvert des arbres glacés, Evelyn devra faire face à des choix terribles. Trouvera-t-elle son chemin dans l’ombre ?

Avis : Robin Hobb, de son vrai nom Margaret Astrid Lindholm, a d’abord commencé sa carrière d’écrivaine sous le pseudonyme Megan Lindholm. C’est sous ce nom qu’elle a écrit Le dieu dans l’ombre paru en France en 2004 mais datant de 1991 sous le titre Cloven Hooves. Les éditions ActuSF l’ont réédité pour mon plus grand bonheur. Magnifique objet-livre pour une histoire percutante et poétique.

J’y ai suivi avec émotion l’histoire d’Evelyn, une jeune femme qui doit cohabiter pour l’été avec sa belle-famille à Seattle. Mais cela va se transformer en plusieurs mois…
Evelyn nous donne sa perception des évènements et de nombreux flash-backs nous font entrevoir son enfance et son adolescence dans la ville de Fairbanks en Alaska. Elle était ce qu’on appelle (bien mal d’ailleurs) un garçon manqué. Et elle est resté une jeune femme dont la silhouette androgyne et le peu de goût pour les » trucs de fille » (maquillage, vêtements, cuisine, ménage…) la rende suspecte aux yeux de sa belle-famille. Pourtant avec son mari, Tom et leur fils, Teddy, elle était heureuse là-bas. Mais c’était avant de tomber sous l’emprise des parents de Tom lorsqu’ils viennent leur rendre visite à la ferme familiale. Tom ne lui dit pas tout, il se laisse prendre dans les filets de ses parents et délaisse Evelyn, qui coincée sans travail, rumine toute la journée dans leur petite maison tandis que Teddy, lui a droit de tout faire avec ses grands-parents et sa tante, Steffie.

Elle en a marre de ranger, marre du ménage. Elle en a marre de ne pas être vu comme faisant partie de cette famille « parfaite », elle veut travailler, elle veut pouvoir élever son fils comme elle l’entend. C’était aussi ce que voulait Tom, avant… Aussi se remémore-t-elle son enfance et adolescence auprès de sa famille, au plus proche de la nature dont elle revenait crottée mais heureuse. Et surtout, c’était à cette époque qu’elle connaissait Pan, son ami, le faune.

Oui, oui vous avez bien lu, un faune avec cornes, pattes poilues et petite queue touffue… Elle avait confiance en lui mais un jour, lors de ses premières règles, il l’a fui… Aussi qu’elle n’a pas été sa surprise de le retrouver à Seattle. Elle en est également ravie tout en étant sur ses gardes car elle sait ce que cela signifie : d’autres besoins ont éclos en elle, que son mari ne peut plus (mais l’avait-il jamais fait ?) combler. Elle essaie de résister à l’appel de la forêt mais lorsque même son fils peut voir le faune, elle trouve de multiples occasions d’y rejoindre Pan. Cela va bien sûr entrainer des suspicions. Et encore plus d’incompréhension dans son couple. Un malheur va même se produire et c’est là qu’elle va devoir choisir entre vivre comme son âme semble le vouloir ou bien rester et rentrer dans le moule…

Le dieu dans l’ombre est mi-fantastique mi-poétique. Pan est en même temps réel et fait sien le mythe de la « bonne » nature. C’est donc aux choix de vie et aux différents rites de passage que l’on a affaire dans ce roman. C’est vibrant, bouillonnant et juste. Robin Hobb a un talent inégalé pour décrire des situations compliquées en une ligne et des émotions en un mot. Pourtant ce livre est un pavé mais qui se laisse lire avec une rapidité et une précision rare.

Merci ActuSF, cela me donne envie de lire d’autres Robin Hobb, alias Megan Lindholm.

Roman publié aux éditions ActuSF – Traduit de l’anglais (États-Unis) par Claudine Richetin

 

Je me fais mon avis

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Poche Broché Ebook

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *