L’affaire Mayerling / Bernard Quiriny

L’affaire Mayerling / Bernard Quiriny

couverture du roman l affaire mayerling de bernard quiriny

Qu’arrive-t-il aux habitants du Mayerling ? Cette résidence neuve de haut standing, aux occupants triés sur le volet, est une promesse de sérénité à laquelle succombent de nombreux acheteurs en quête de sécurité dans la petite ville de Rouvières. Mais derrière ses portes protégées par les digicodes, la vie se dérègle peu à peu. Les Lemoine, jeune couple dynamique, s’entredéchirent la rage au ventre. M. Paul rêve d’assassiner les bruyants locataires de l’étage supérieur. Une odeur pestilentielle s’échappe du logement de Mme Meunier. Mme Chopard voit le fantôme de sa mère. Et la très pieuse et honorable Mme Camy se retrouve soudainement rongée par le désir. Aléas incontournables de la vie en communauté ? À moins que le Mayerling ait décidé d’en finir avec ses résidents…

Avis : Atypique, surprenant, L’affaire Mayerling est un ovni savoureux et grinçant. En contant l’histoire d’un immeuble hanté par un esprit malin, cette fable moderne, entre la satire sociale et immobilière et le roman fantastique, ne pourra pas vous laisser indifférent.

Notre narrateur anonyme, accompagné de son ami Braque, retrace pour les lecteurs l’historique de la fameuse « affaire Mayerling » qui a défrayé la chronique : les habitants d’un bel immeuble de standing en plein cœur de Rouvières « sont devenus fous », « Non, c’est une action politique ! », « Ils sont sous l’emprise d’une secte ! », « Mais non, c’est un geste civique », « Voyons ! C’est de l’art ! ». Mais enfin que s’est-il passé au Mayerling ? Notre narrateur donc, enquête, interroge les témoins, présente les acteurs et fait le point sur l’évolution de la situation.

Au travers un recueil de scènes surréalistes, férocement drôles, Bernard Quiriny se lance dans une critique par l’absurde et la démesure de l’urbanisation à outrance de nos villes. Le Mayerling cristallise les maux contemporains : l’obsession de réussite et du paraître, la solitude, le savoir-vivre en collectivité, l’insécurité… J’ai adoré le ton employé, l’ironie, l’humour pince sans rire de l’auteur. La fin ajoute une touche d’émotion à l’ensemble.

Attention toutefois, L’affaire Mayerling est à déconseiller aux futurs propriétaires car après en avoir tourné la dernière page, il y a de forte chance qu’ils remettent tout leur projet en question !

Roman publié aux éditions Rivages (Poche)

logo du challenge abc imaginaire 2019

Je me fais mon avis

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Poche Broché Ebook

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *