L’étranger dans la maison / Shari Lapena

L’étranger dans la maison / Shari Lapena

Couverture de l'Etranger dans la maison de Shari Lapena

Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d’avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s’est volatilisée. Alors qu’il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d’un grave accident de voiture, dans un quartier malfamé où elle ne met d’ordinaire jamais les pieds. À son réveil à l’hôpital, la jeune femme a tout oublié des circonstances du drame. Les médecins parlent d’amnésie temporaire. En convalescence chez elle, Karen est décidée à reprendre le cours de sa vie. Sauf que quelque chose cloche. Elle sait que, depuis quelques mois, quelqu’un s’introduit en leur absence dans la maison…

Avis : Je l’avoue, L’étranger dans la maison m’a un peu déçue. Pas que le roman ne soit pas bien, mais j’avais tellement entendu parler du Couple d’à côté, que j’avais hâte de découvrir l’autrice et que je voulais me faire retourner la tête. Et cela n’a pas été le cas.

Si cette histoire de couple entraîné dans la tourmente du soupçon emporte sans difficultés – je l’ai même lue très rapidement – elle ne m’a pas surprise outre mesure. Nous y suivons Karen qui souffre d’amnésie suite à un accident de voiture. Elle ne se souvient plus des heures qui ont précédé son accident : pourquoi s’est-elle précipitée hors de son cossu pavillon de banlieue, sans sac ni téléphone, pour aller s’encastrer dans un poteau dans un quartier malfamé de la ville ? À quelques mètres d’un restaurant désaffecté où l’on a justement retrouvé le corps sans vie d’un homme non identifié. Le connaissait-elle ? Que faisait-elle sur les lieux ?

Alors que Karen tente de retrouver la mémoire et de convaincre les policiers que, qui que soit cet homme, jamais elle ne pourrait tuer quelqu’un, son mari lui, est assailli par la suspicion. Ce personnage m’a profondément exaspérée. Je l’ai trouvé petit et hypocrite. Il n’arrête pas de prétendre qu’il l’aime, mais ne lui accorde pas le bénéfice du doute une seule seconde. Il refuse de se demander si elle avait de bonnes raisons de lui cacher des choses sur son passé et ne se focalise que sur ses mensonges. Comme si lui-même était blanc-bleu…

Comme je le disais, L’étranger dans la maison se lit tout seul. L’écriture de Shari Lapena est fluide et les relations des protagonistes sont bien décrites. Elle explore les arcanes de la vie conjugale, les petits et gros mensonges, les attentes irréalistes, les déceptions, les compromis… J’ai toutefois trouvé un manque de suspense dans l’intrigue. Je m’attendais à chaque fois à l’évolution des évènements, et même la dernière révélation, censée asséner le coup de grâce, ne m’a pas surprise.

Roman publié aux éditions Presses de la cité – Traduit par Valérie Le Plouhinec

logo challenge dames en noir 3e edition
 

Je me fais mon avis

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Broché Ebook VO

8 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *