Arrêt d’urgence / Belinda Bauer

Arrêt d’urgence / Belinda Bauer

Couverture d'Arrêt d'urgence de Belinda BauerRestez dans la voiture, je ne serai pas longue. Jack est responsable de vous.
En panne sur l’autoroute, Jack, et ses deux petites sœurs Joy et Merry regardent leur mère, enceinte, s’éloigner en quête de secours. Ils ne la reverront plus. Quelques jours plus tard, le corps de la jeune femme est retrouvé sur un parking.
Trois années ont passé. Désormais âgé de 14 ans, Jack fait de son mieux pour prendre soin de ses deux sœurs tout en restant sous le radar des services sociaux. Agile et malin, l’adolescent cambriole les maisons du voisinage en quête de nourriture. C’est ainsi que son chemin croise celui de Catherine While.
Alors que son mari est en déplacement, la jeune femme enceinte découvre de mystérieuses lettres de menace, et un couteau laissé près de son lit.
Jack en est convaincu : le meurtrier de sa mère a trouvé sa nouvelle victime. Mais comment agir, alerter Catherine, la police, sans prendre le risque d’être démasqué lui-même ? De perdre ses sœurs ? Qui croira un enfant ?
La vérité a un prix… Jack est-il prêt à le payer ?

Avis : Un véritable cauchemar ! Pas pour moi, bien sûr… mais pour les personnages d’Arrêt d’urgence !

A commencer par Jack. Garçon de 12 ans qui, par la force des choses, est devenu adulte bien trop tôt, bien trop vite et dans des conditions si brutales. Perdre une mère jeune est déjà traumatisant, de plus en lui laissant deux jeunes soeurs dont une encore bébé, mais cela l’est encore plus quand il s’agit d’un meurtre non élucidé. Jack vit dans une éternelle lutte : lutter pour survivre avec ses soeurs, lutter pour qu’on ne découvre pas leur secret et qu’ils puissent continuer à vivre ensemble, lutter pour ne pas se faire attraper par les flics et lutter contre ses démons qui le rongent depuis la disparition de sa mère. C’est beaucoup, même pour un jeune adulte de 12 ans… Entre souffrance, détresse, culpabilité, espoir et colère, il est d’une résilience incroyable ! Il vit dans une telle indifférence qu’on n’y reste pas insensible.

Un cauchemar pour Catherine. Enceinte, presque à terme, souvent seule car son mari, Adam, voyage professionnellement. Se faire réveiller par un bruit étrange dans la maison, se rendre compte qu’elle a interrompu un cambriolage et retrouver un mot sur sa table de nuit lui susurrant qu’il aurait pu la tuer s’il l’avait voulu… Elle se retrouve malgré elle prise dans un engrenage qui a un étrange goût de déjà vu !

Un cauchemar pour l’inspecteur Reynolds, l’inspecteur Marvel et leurs collègues qui élaborent stratagèmes après stratagèmes pour mettre la main sur ce fameux cambrioleur surnommé « Boucles d’or » et qui échouent toujours sur un infime détail à l’attraper.

Arrêt d’urgence est un roman aux débuts aussi addictifs qu’angoissants. Des péripéties qui ajoutent une certaine longueur par certaines incohérences et un manque de réalisme dans l’intrigue. On ne reste cependant pas insensible à chacune des situations dans lesquelles sont embourbés les personnages et on avance vite dans notre lecture grâce aux chapitres courts qui s’enchaînent sur un rythme entraînant.

Roman publié aux éditions Belfond – Traduit de l’anglais par Christine Rimoldy.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *