L’arbre aux fées / B. Michael Radburn

L’arbre aux fées / B. Michael Radburn

couverture de l arbre aux fees de b michael radburn

Taylor Bridges, un ranger australien, est hanté par la disparition de sa fille Claire, huit ans. Son couple a volé en éclats et pour cesser de ruminer son chagrin, il demande sa mutation en Tasmanie. Dès son arrivée dans la petite bourgade de Glorys Crossing, Drew, une fillette du même âge que Claire, disparaît également. Taylor y voit une coïncidence avec son propre malheur et mène une enquête au sein d’une population pour le moins hostile. Une initiative qui déplaît à O’Brien, le chef de la police locale. Taylor, convaincu que Drew est vivante, poursuit ses investigations et apprend que d’autres petites filles ont disparu avant elle. Avec l’aide de Grady, un inspecteur du continent envoyé sur place, Taylor découvre une île aux secrets bien gardés…

Avis : Ne vous fiez pas à son titre cajoleur, L’arbre aux fées de B. Michael Radburn est tout aussi glaçant que l’illustration de sa couverture. Transporté dans les confins de la plus grande île australienne, la Tasmanie, le lecteur s’embourbe dans une double histoire : celle du personnage principal et celle de l’intrigue, qui se mêlent par la suite à une histoire vieille de plusieurs dizaines d’années. On est surpris par le climat enneigé qui nous cueille dans ce coin de planète d’habitude assimilé à la chaleur. De chaleur, on n’en trouvera qu’humaine avec des personnages classiques pour cette intrigue, mais bien ficelés.

Taylor Bridges, héros de ce premier tome d’une longue série à venir de B. Michael Radburn, est un ranger brisé par un drame familial. Il se retrouve dans un petit village où tout le monde se connaît et où les secrets n’attendaient que le petit nouveau pour émerger. Il fait la connaissance de Drew, une jeune fille de 8 ans qui lui rappelle un peu trop sa fille, quand celle-ci disparaît. Il y voit alors la possibilité de sa rédemption et se voue corps et âme à sa recherche. Cela le mène sur des sentiers dangereux, à la rencontre de personnages au passé sombre et au présent brumeux. Il exhume des vérités qui le mettent en danger, aussi bien physiquement que moralement.

Une intrigue et un cadre que l’on commence à connaître, savamment manipulé par B. Michael Radburn, et qui nous fait frissonner jusqu’à la dernière page. 

Roman publié aux éditions Seuil – Traduit de l’anglais (Australie) par Isabelle Troin.

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *