Le cœur et la chair / Ambrose Parry

Le cœur et la chair / Ambrose Parry

Couverture de Le coeur et la chair d'Ambrose Parry

Raven, Fisher, & Simpson, Tome 1

Le jeune Will Raven, issu d’un milieu modeste, est apprenti chez le Pr Simpson, dont la notoriété, le savoir-faire obstétrique et les recherches sur les anesthésiques en font une personnalité majeure de l’Ecosse victorienne.
Il règne une activité constante dans la célèbre demeure du 52 Queen Street à Édimbourg. Will y fait, entre autres, la connaissance de Sarah, femme de chambre et assistante de Simpson, dont le caractère bien trempé le déroute et le séduit tout à la fois. Mais à peine a-t-il le temps de prendre ses nouvelles fonctions que plusieurs femmes sont retrouvées sauvagement assassinées aux quatre coins de la ville. Parmi elles, une jeune prostituée, Evie, amie intime de l’apprenti chirurgien…
Face à l’indifférence des services de police, Will décide de mener l’enquête avec l’aide précieuse de Sarah. Une enquête qui les conduira tous deux au cœur sombre des enjeux scientifiques de l’époque.

Avis : La couverture, le résumé et l’information selon laquelle les droits du roman avaient été achetés par Benedict Cumberbatch pour une adaptation télé ne pouvaient que m’attirer vers ce roman. Et je ne le regrette pas car j’ai positivement adoré Le cœur et la chair !

Nous sommes au milieu du 19e siècle à Édimbourg, et Will Raven est un jeune étudiant en médecine désargenté. Mais sa vie s’apprête à changer, du moins l’espère-t-il, car il a été sélectionné parmi pléthore d’étudiants pour faire son apprentissage auprès du prestigieux Professeur Simpson, maître de l’obstétrique. Nous rencontrons Will alors qu’il s’arrête dire au revoir à son amie Evie avant de traverser la ville, et fait la macabre découverte de son corps violemment contorsionné. La malheureuse s’est éteinte dans de vives souffrances, et la jeune fille étant une prostituée, la police s’empresse de classer l’affaire en banal accident domestique. Lorsque quelques semaines plus tard une autre femme est retrouvée dans le même état, Will décide de mener sa propre enquête.

Présenté comme un thriller historique, je trouve que Le cœur et la chair est quand même plus historique que thriller. Personnellement cela ne m’a pas gênée du tout car j’adore ce genre, et que je le trouve ici très maîtrisé. La ligne de démarcation entre les 2 parties de la ville, pauvre et riche, est si marquée que Will pourrait se croire dans un autre pays, mais bien sûr il n’en est rien, ce n’est qu’un vernis, et c’est très vite qu’il va se faire rattraper par la violence de son ancienne quartier.

Sous la plume d’Ambrose Parry les rues d’Édimbourg s’animent et prennent vie : les conditions de vie dans la vieille ville, la place des femmes et leurs perspectives d’avenir limitées, mais aussi l’avancée de la médecine, et de l’obstétrique en particulier, à cette époque. Et ce dernier point est à la fois passionnant et assez effarant et effrayant. Passionnant, car les connaissances médicales sont encore balbutiantes – malgré l’arrogance de certains – et il est très intéressant de découvrir le cheminement qu’ont suivi celles-ci. Il est aussi étonnant de constater le manque de rigueur scientifique dans la recherche. Mais effrayant car certaines scènes d’accouchements sont très violentes et pourront mettre mal à l’aise les futures mères.

Si je n’ai pas dans un premier temps complètement apprécié le personnage de Will, j’ai au contraire tout de suite adoré celui de Sarah et j’aurais voulu qu’il y ait plus de chapitres de son point de vue. Femme de chambre et parfois assistante du Professeur, c’est une jeune fille de caractère, intelligente et caustique qui apporte son humour au récit. Elle est révoltée par les limites que son sexe lui impose et est bien décidée à prouver qu’elle vaut autant qu’un homme. Mais Will a également petit à petit su me convaincre, et l’affection que l’on porte aux personnages joue sa part dans l’engouement que le roman déclenche.

À part la discipline choisie – on voit généralement plutôt des médecins légistes ou des psychiatres – le tout n’est pas forcément très original, mais cela fonctionne à merveille. Et même le fait que certains éléments de l’intrigue sont aisément devinables n’a pas entamé mon plaisir. J’ai vraiment hâte de pouvoir lire la 2e aventure de Raven, Fisher, et Simpson ! La sortie est prévue cet été en vo, et j’espère que la traduction suivra rapidement chez nous.

Roman publié aux éditions du Seuil (Thriller) – Traduit par Eric Betsch

logo du challenge british mysteries

7 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *