Un soupçon d’humanité / Nhieu & Looky

Un soupçon d’humanité / Nhieu & Looky

Nocturnes rouges, Tome 7 
Quatrième de couverture : Dans les montagnes d’Alampühr, la traque touche à sa fin. L’étau se resserre autour de May, Elijah et leurs compagnons, plus vulnérables que jamais. Les Seiitis, le gouverneur Shalandra en tête, sont à présent en mesure de neutraliser la résistance en s’emparant de la jeune Lucia. Cependant, pour May la chasseuse de vampires, c’est une tout autre fin d’acte qui se jour. Satisfera-t-elle sa soif de vengeance au détriment de l’avenir du royaume d’Ethyl ? 
Avis : Cette série était au début assez attirante, mais malheureusement au fur et à mesure des tomes, elle n’arrive pas à tenir ses promesses. On suit depuis le début May, qui au début n’est qu’une petite fille envoyée auprès de son oncle pour apprendre le métier de chasseuse de vampire. Ce qu’elle ne sait pas en partant de chez elle, c’est que son père a été mordu par un vampire et qu’il est sur le point de devenir l’un des monstres qu’elle aura pour but de chasser et de tuer. 
Les trois premiers tomes de la série présentent la prise de pouvoir des Seiitis, ces « magiciens noirs » qui ont pour chef un vampire. En voulant dominer le monde, ils exterminent tout un peuple et de nombreuses villes et villages. Les volumes suivants se déroulent 12 ans après la destruction menée par les Seiitis. May a bien grandi, elle est devenue une jeune femme dure, prête à tout pour avoir sa vengeance. Mais le vampire, Elijah, qu’elle veut détruire à tout prix, s’est donné pour mission de protéger la jeune Lucia. Cette dernière a le pouvoir de repousser la brume, les nuages qui envahissent la planète et laissent les vestiges des cités dans l’obscurité et à la merci de nombreuses créatures. Dans ce tome, May est contrainte de s’allier à Elijah, pour sauver Lucia et permettre la fondation d’une nouvelle cité à l’abri des dangers et des brumes. A travers ce volume, elle va découvrir l’impensable et ses objectifs vont s’en trouver changés car l‘avenir du royaume d’Ethyl est en jeu. 
Je suis assez déçue par la tournure qu’à pris cette série. Depuis les trois derniers tomes, on a changé de cadres, d’espaces temporels et de protagonistes. Seule May est encore présente. C’est dommage, car j’aurais bien aimé savoir ce qu’étaient devenus les autres personnages tel que Granite, l’oncle de May. Par ailleurs, à partir de ce moment là, j’ai eu du mal à comprendre le fil rouge de la série. Ce n’est qu’à la fin de ce tome, qu’on comprend le but de May et sa présence à Terra Nova, ainsi que sa volonté à vouloir tuer Elijah, alors que ce dernier se montre particulièrement inoffensif envers tout le monde. L’histoire n’est pas inintéressante, mais on a du mal à saisir les objectifs des auteurs et savoir où ils veulent nous emmener. Cette BD se termine même en queue de poisson et par cela, elle est très décevante. J’ai également eu une grande déception pour le personnage de May, que l’on a connu au début si touchante, gentille, sensible, volontaire et courageuse. Ici, elle est intraitable, froide, obtuse. Les tenues légères en plein hiver, qui ont certainement pour but de séduire un certain type de lectorat, ne contribuent pas à me faire apprécier l’héroïne. Ce tome n’est semble-t-il pas le dernier, mais je crois avoir assez persévéré pour en rester là.
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
7
0
Un p'tit commentaire, m'sieur dame ? :)x
()
x