Dette de sang / Tanya Huff

Dette de sang / Tanya Huff

couverture de Dette de sang de Tanya HuffVicki Nelson, Tome 5

Chaque nuit à son réveil, Henri trouve au pied de son lit le fantôme d’un jeune homme aux mains coupées. S’il ne peut parler, il a un moyen très efficace de manifester sa colère et sa douleur : de longs hurlements déchirants tuant toute personne fragile a proximité. Personnes âgées et nourrissons y sont particulièrement sensibles. Henri comprend vite qu’il réclame vengeance et avec déjà 2 morts, il a tout intérêt à ne pas trainer. N’ayant aucun talent de détective, il appelle Vicki à la rescousse.

Avis : Les vampires étant très territoriaux, Vicki, habite désormais à des milliers de kilomètres d’Henri et cela depuis la fin de sa « formation ». Ils vont donc devoir apprendre à contrôler leurs instincts pour résoudre cette affaire. Le vampirisme n’a pas beaucoup changé Vicki, mais a aiguisé certains de ces traits de caractère, notamment sa confiance en elle. Elle n’a plus besoin de tenir les autres à distance et a désormais une vraie relation de couple avec Cellucci. Mais elle est également encore plus implacable qu’avant. Personne ne se met en travers de son chemin.

Les points forts du livre sont les réflexions sous-jacentes sur la justice et sur l’amour. Peut-on être à la fois juge et bourreau ? Peut-on faire tout ce que l’on veut sous prétexte que l’on en a le pouvoir ? Et dans ce cas, ceux que l’on aime le supporteront-ils ? Quelles concessions accepterions-nous de faire pour l’autre ?

Le dernier tome de la série et le meilleur selon moi. Non seulement l’intrigue est beaucoup plus intéressante et aboutie, mais l’histoire se déroulant 2 ans plus tard, on constate une réelle évolution dans l’histoire et les personnages.

Roman publié aux éditions J’ai lu – Traduit par Patricia Lavigne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *