Les Poisons de Katharz / Audrey Alwett

Les Poisons de Katharz / Audrey Alwett

couverture de Les poisons de Katharz de Audrey AlwettLes Chroniques de la Terre d’Airain

Résumé : À Katharz, ville-prison dans laquelle sont expédiés les criminels, le meurtre est légal et même récompensé. Ténia Harsnik, la dirigeante, y règne par la terreur et aime jouer de la guillotine. Non qu’elle soit cruelle, mais il lui faut coûte que coûte maintenir le nombre d’habitants sous le seuil des cent mille âmes. Le dépasser conduirait hélas à la fin du monde, et ce serait désagréable.
Bien entendu, les enjeux sont secrets. Bien entendu, le marchand de sortilèges Sinus Maverick prépare un coup d’État infaillible. Bien entendu, le Prince Alastor a planifié de raser la ville avec sa trop nombreuse armée. Bien entendu, Dame Carasse, la seule sorcière capable d’affronter ce chaos, vient de ficher le camp. Bien entendu…

Avis : Le premier roman d’Audrey Alwett est une réussite ! Les poisons de Katharz présente un univers original et facétieux qui, l’air de ne pas y toucher, aborde des propos bien plus sombres et réalistes qu’attendu : guerre et poids des responsabilités en tête.

À Katharz, ville prison où chaque habitant se réjouit de vivre « un jour de plus » le vent est sur le point de tourner. Alors que les complots agitent aussi bien les bas-fonds que les plus hautes sphères pour faire tomber Ténia Harsnik, la tyrane la plus sanguinaire que le pays ai jamais connu, celle-ci, à l’insu de tous se bat pourtant pour sauver le monde. Rien de moins.

Avec comme point de départ une intrigue enlevée et rythmée, Audrey Alwett nous offre un roman à double face. Imprégné d’une forte connotation burlesque, Les poisons de Katharz enchantera tout amateur d’humour, de bons mots, de répliques savoureuses, d’actions rocambolesques et de personnages absurdes. C’est le sourire aux lèvres qu’on parcourt ces pages, et quelques éclats de rire pourraient même nous secouer ! Et même si l’intrigue reste somme toute simple, elle sait nous tenir en haleine et on ne boude jamais son plaisir.

Sous ses dehors légers, Les poisons de Katharz, cache toutefois une âme plus complexe. Reflet sociétal, l’auteure y aborde des thématiques aussi diverses que les rigueurs de la bureaucratie, la précarité, l’impact de la guerre sur la population, la course à l’armement… Mais surtout, il y est question de morale et de décisions difficiles à prendre. Est-ce qu’un mal justifie un plus grand bien ? perdre un œil ou une jambe ? Sacrifier 100 personnes si cela permet d’en sauver 1000 ?

Ténia, Dame Carasse et un portier zombie vous invitent à tenter de répondre à cette grande question avec eux !

Roman publié aux éditions ActuSF (Dad wolf)

logo challenge de la licorne 3e editionlogo defi sfff et diversite

7 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *