L’enfant qui décida de suivre son père à Auschwitz / Jérémy Dronfield

L’enfant qui décida de suivre son père à Auschwitz / Jérémy Dronfield

couverture du roman L’enfant qui décida de suivre son père à Auschwitz de Jeremy Dronfield

Un jour de 1939, les nazis font irruption au domicile de Gustav. Parce qu’il est Juif, il est déporté à Buchenwald avec son fils Fritz. Là, débute une épreuve inimaginable : la faim, le froid, les humiliations et la violence deviennent leur seul horizon. Puis, on annonce à Gustav qu’il est transféré à Auschwitz. Tous les déportés savent que c’est un aller sans retour, un nom qui résonne comme une condamnation à mort. Malgré tout, Fritz refuse de quitter son père et demande à partir avec lui. Dans ce camp où l’humanité et l’espoir n’ont pas leur place, une seule chose préserve Gustav et Fritz : l’amour entre un père et son fils. Un amour infini, plus fort que l’horreur du monde.Basé sur le journal secret tenu par Gustav pendant sa captivité, ce livre raconte leur incroyable histoire. Un récit de courage et de survie au cœur de l’enfer.

Avis : L’enfant qui décida de suivre son père à Auschwitz fait partie de ces livres qui devraient être d’utilité public. Ce roman-témoignage est d’une rare intensité, et pourtant, croyez-moi, j’en ai lu des livres, que ce soit des témoignages ou des romans, sur le sujet. Vous me direz : en même temps, vu le contexte du roman, il ne peut qu’être intense. Certes. Mais il est poignant quand il le faut, d’une justesse de description si précise qu’on a l’impression de tomber dans les archives comme Harry tombe dans les souvenirs de Dumbledore – désolée pour la référence hors sujet.

Assoiffés de connaissances, ce livre est fait pour vous. Lecteur désireux d’en savoir plus sur le sujet tout en plongeant dans un roman, ce livre est aussi fait pour vous ! C’est un témoignage rare et précieux puisqu’il met en scène non pas une victime de la Shoah mais un binôme, père-fils, dont le lien déjà indéfectible se renforce au sein même de l’Enfer. De plus, L’enfant qui décida de suivre son père à Auschwitz ne se cantonne pas à la vie dans les camps mais débute dès les premières signes d’antisémitisme au sein même de l’Autriche.

Rien ne nous est épargné : des premières restrictions à la survie dans les camps, Jérémy Dronfield retrace avec une grande précision et beaucoup d’émotions la chronologie de la destinée de cette famille. Et ce, de l’intérieur : comment une famille autrichienne et juive apprend les nouvelles lois en vigueur, comment réagit-elle face à ce qui arrive à leur communauté, à quels choix est-elle confrontée… On est aux côtés de cette petite voix de la survie qui les guide et les anime. Et cela est possible grâce aux carnets tenus par l’un des protagonistes, une preuve que cette histoire n’est pas juste une intrigue mais l’Histoire.

Une claque pour le lecteur, un devoir de mémoire pour le citoyen. 

Roman publié aux éditions City.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
5
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x