L’envol du soleil / Johan Héliot

L’envol du soleil / Johan Héliot

Couverture de L'envol du soleil, Grand Siècle tome 2, de Johan HeliotGrand Siècle, Tome 2

Dans cette France du Roi-Soleil bouleversée par la découverte de l’effluve, les progrès de la technologie comme du pouvoir de Louis XIV sont foudroyants. Construit en orbite avec des éléments venus de la Terre et expédiés par ballons hors atmosphère, Le Soleil devient le premier vaisseau spatial de l’histoire humaine. Le royaume du monarque absolu, étendu et sécurisé, se transforme radicalement en cette fin de XVIIe siècle. La fratrie Caron, prise dans le tourbillon de l’histoire, va connaître son destin. Alors que le futur équipage du Soleil s’entraîne d’arrache-pieds, la jeune Marie se rapproche de la Cour et devient la favorite du Roi, tandis que Pierre participe au soulèvement des esclaves trimant dans les mines d’effluve… Pourtant, il existe une opposition à l’absolutisme royal, celle de Jeanne dans son journal, La Voix de Paris… Et le complot ourdi par le pape rouge s’organise : sabotages, espionnage du chantier et préparation d’un attentat pour le grand jour…

Avis : J’avais apprécié ma lecture du premier tome de cette trilogie uchronique qui nous fait découvrir un XVIIe siècle en pleine révolution technologique. C’est donc avec plaisir que j’ai entamé L’envol du soleil, et je l’ai trouvé encore meilleur !

Grâce à la maitrise de l’effluve, la France a encore fait de grands progrès techniques et le rêve de Louis XIV de conquérir l’espace n’a jamais été aussi proche. Dans l’ombre, certains complotent pourtant pour arrêter le Roi et sa conquête indécente pour cette époque très religieuse. Mais l’ambition démesurée de Louis ne connaît pas de frontières, et c’est petit à petit qu’on le verra basculer dans un contrôle absolu de son autorité.

On retrouve également les grandes figures historiques qui entourent Louis XIV, comme Colbert ou Molière. Johan Héliot leur assigne parfois un rôle extrapolé de celui qui fut le leur, apportant ainsi une touche d’amusement au récit. Mais les membres de la famille Caron restent au cœur du récit. Estienne a désormais une position importante à l’Académie de l’Ether, tandis que sa sœur Jeanne incarne la voix de la contestation du peuple. Marie et Martin, les 2 benjamins, voient leurs rôles se développer. Martin, s’il n’a pu concrétiser son rêve de devenir Mousquetaire en a trouvé un nouveau, plus grand… et plus dangereux. Marie quant à elle va embrasser une profession inattendue, mais qui ne l’écartera pas du danger, bien au contraire.

Comme dans le premier, de grandes ellipses temporelles sont réalisées pour faire avancer le récit. Cela m’a gênée dans le sens où ce n’est jamais indiqué, par une date ou une mention en début de chapitre, et on apprend parfois de manière assez abrupte que 5 ou 10 ans se sont écoulés. Cela nuit en outre à la compréhension de certains personnages. La froideur de Jeanne par exemple m’a laissée assez perplexe, et me l’a rendue limite antipathique. A contrario, je me suis sentie plus proche du personnage d’Estienne. Malgré cela j’ai trouvé L’envol du soleil mieux cadencé, les différentes sous-intrigues liées aux protagonistes s’harmonisant bien pour faire avancer l’intrigue principale.

Le dernier volume, La conquête de la sphère, promet une histoire riche et haute en couleur, et c’est sans aucun doute que je serai au rendez-vous pour la découvrir !

Roman publié aux éditions Mnémos

logo challenge ete 2018logo du summer short stories of sfff saison 4

 

Alors… tenté ?

Ce livre vous intéresse et vous souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens Fnac ci-dessous pour votre achat, cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra d’aider à financer le blog (en savoir plus) :

Broché Ebook

7 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *