Notre-Dame des loups / Adrien Tomas

Notre-Dame des loups / Adrien Tomas

Résumé : 1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage.
Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts que seuls les Indiens et les pionniers arpentent. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix. Une chasse pour abattre leur plus terrible ennemie : Notre-Dame des Loups…

Avis : Très loin de l’univers des Six royaumes, Adrien Tomas nous entraine cette fois en plein 19e siècle, au cœur de l’ouest sauvage et glacé. L’auteur fait revivre sous sa plume, en quelques traits précis, les grands moments du western : les étendues désolées, le cri des colts, un monde âpre et brutal…

Nous y suivons une troupe de veneurs, lancés dans la traque sanglante et impitoyable de la Dame, la mère de tous les loups-garous. En poursuivant ses rejetons, ils sont tombés sur sa trace et sont bien décidés à ne plus la lâcher. C’est un combat à mort, pour eux comme pour elle. Il ne peut y avoir qu’un vainqueur.

La vénerie est un sacerdoce, et une fois que l’on entre dans ses rangs, c’est pour toujours. Les sept protagonistes qui portent le roman sont des êtres troubles, durs et marqués par la vie. Ils nous offrent tous un visage différent et des motivations personnelles pour s’être joint au groupe. C’est petit à petit que nous apprenons à les connaître, et c’est passionnant de les découvrir.
Grâce à ces personnages riches et très bien caractérisés, ce court roman se dévore d’une seule traite. On ne s’ennuie pas une minute avec cette aventure rythmée et efficace. La construction, particulièrement habile, est au service du récit. La tension est omniprésente et le final, jubilatoire !

Roman publié aux éditions Mnémos (Icares) 

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *