Meurtres et pépites de chocolat / Joanne Fluke

Meurtres et pépites de chocolat / Joanne Fluke

couverture du roman Meurtres et pépites de chocolat de Joanne Fluke

Les enquêtes d’Hannah Swensen, Tome 1

Hannah Swensen est de retour dans sa ville natale d’Eden Lake. Entre sa mère, plutôt envahissante, et l’ouverture de sa boutique, le Cookie Jar, elle a fort à faire. Son quotidien devient plus passionnant encore quand son livreur, Ron LaSalle, est retrouvé assassiné juste derrière son magasin. Le beau-frère d’Hannah, shérif adjoint du comté, fait appel à elle pour l’aider à trouver le coupable. Un nombre surprenant de suspects et de mobiles émergent alors. Très vite Hannah va réaliser qu’elle n’est pas seulement douée pour les cookies, mais qu’elle est aussi une enquêtrice hors pair.

Avis : J’aime beaucoup les cosy mystery et cela faisait un moment que j’avais repéré Meurtres et pépites de chocolat. Je n’ai donc pas tardé à craquer devant sa jolie couverture pop et sa promesse de cookies 😉

Hannah Swensen est l’aînée de 3 filles, et si elle a abandonné son doctorat pour revenir « s’enterrer » à Lake Eden, c’est pour soutenir sa famille après le décès de son père. Depuis, sa mère n’a qu’une obsession : la caser avec tous les mâles célibataires des environs. Hannah, elle, préfère s’investir à fond dans sa nouvelle vocation : la pâtisserie. Sur les conseils de sa sœur elle a ouvert une boutique, le Cookie Jar, et rencontre un beau succès. Le jour où le laitier est assassiné derrière ladite boutique, Bill, le beau-frère d’Hannah, policier qui souhaite être promu au rang d’inspecteur, lui demande d’ouvrir grand ses oreilles et de lui rapporter les ragots qu’elle pourrait entendre au sein de son réseau.

Lorsque j’ai commencé Meurtres et pépites de chocolat, l’ambiance m’a tout de suite rappelé celle des enquêtes d’Aurora Teagarden. La même petite ville où tout le monde se connaît et la même obsession des mères pour leur fille qui n’en fait qu’à sa tête ! En revanche, là où Aurora, menée par sa curiosité obsessionnelle, s’incruste sur les enquêtes et se fait tout le temps rabrouer par la police, Hannah est invitée à le faire. J’avoue que je n’ai pas bien compris comment on était passé de « ragots » à « mène l’enquête à ma place »… Car on ne sait pas trop ce que fait Bill de son côté, et sa place d’inspecteur me paraît usurpée ! Hannah mène toutes les investigations, elle interroge les témoins, fouille les domiciles…

C’est une lecture légère, sans prise de tête. Pour les gourmands, le roman est en plus régulièrement entrecoupé des recettes de cookies d’Hannah ; mais vu les proportions, je comprends pourquoi les Américains ont un problème d’obésité national… Ce qui est dommage, c’est que je n’ai en revanche pas trop accroché à l’héroïne, je l’ai trouvé agaçante. Sans doute à cause de son côté un peu bouledogue. Et c’est un détail, surtout que cela n’arrive qu’à la fin, mais l’apparition de son love interest m’a paru également surfaite.

Meurtes et pépites de chocolat est suivi par une nouvelle, Joyeux noël, Candy où Hannah s’occupe d’une jeune fugueuse et cherche à découvrir son identité. Bizarrement, je crois que j’ai préféré cette histoire à celle du roman !

Roman publié aux éditions Cherche midi – Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Florianne Vidal

L’avis de Yoda Bor
logo challenge dames en noir 3e edition

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
2
0
Participez à la vie du blog en laissant un commentaire :)x
()
x