Il est grand temps de rallumer les étoiles / Virginie Grimaldi

Il est grand temps de rallumer les étoiles / Virginie Grimaldi

Couverture du roman il est grand temps de rallumer les etoiles de virginie grimaldi

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin. Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

Avis : Il est grand temps de rallumer les étoiles est un roman à mettre dans sa valise d’été ou à savourer au coin du feu, puisqu’il nous emmène dans les pays scandinaves. Un roman à 3 têtes. On suit Anna et ses deux filles, Chloé et Lily, en quête d’elles-mêmes, de vérité et de stabilité. Si, au départ, le problème semble avant tout financier, on se rend compte, comme souvent, qu’il est bien plus profond et complexe que cela. Un voyage initiatique, raconté avec le caractère de chacune des filles, chacune leur tour, pour un mélange explosif : l’anxieuse et terre-à-terre Anna, la volcanique et rebelle Chloé et la tolérante et maladroite Lily. De la fraîcheur mais aussi de la gravité pour un roman qui évoque la condition féminine dans notre société. Un plaidoyer pour les femmes avec les codes de la comédie. 

Et un cadre plutôt dépaysant : du village du père Noël en passant par les fjords jusqu’au villes nordiques. La description des paysages nous fait voyager et atténue la force de la violence mais aussi de l’amour et des liens familiaux qui sont abordés. Les sentiments des personnages sont évoqués sans détour mais avec une profonde délicatesse. De rêves en désillusions, on accompagne ces jeunes femmes dans leur tentative de reconstruction personnelle et familiale, au gré des rencontres, des situations cocasses et des formules maladroites de Lily qui apportent une touche humaniste à l’ensemble.

Entre douceur et réalisme, on referme Il est grand temps de rallumer les étoiles avec une impression que le bonheur est en marche mais nostalgique des personnages et des lieux découvertes.

Roman publié aux éditions Fayard. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *